En ce moment
 

Le défilé du 21 juillet se prépare: pour les militaires, cette célébration est d'une importance capitale

Les répétitions pour le défilé du 21 juillet s’accélèrent. Cette fois, c’est au tour de la colonne motorisée de régler les derniers détails.

Willy Karmeliet, officier de protocole, est la doublure du roi le temps d’une journée. Sous son œil vigilant, 138 soldats répètent la revue. Seulement deux jours de préparation tous ensemble, mais beaucoup de travail en amont.

"Il faut savoir que dans les unités même, les gens ont déjà fait des répétitions dans leurs petits détachements à eux. Ici grand détachement mais ils savent déjà comment et quoi faire", explique-t-il. 

Un premier tour pour s’accorder sur la vitesse des véhicules, un second pour régler leur position. Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg et France : 10 véhicules sur 49 portent les couleurs des pays limitrophes.


"C’est certainement un privilège"

Avec ses 1500 km d’autonomie, le Fox fait la fierté des forces spéciales. Interdiction formelle de filmer le visage des passagers, mais pour eux, comme pour tous, participer est un immense honneur. 

"Ce n’est pas considéré comme stressant, mais c’est certainement un privilège", insiste Jean-Louis Crucifix, commandant de la colonne motorisée pour la première fois.

Avant d'ajouter : "C’est une opportunité pour nous de montrer à nos décideurs, notre population qui nous sommes, comment nous le faisons, quelles sont nos ambitions et nos projets pour l’avenir".


Les répétitions se poursuivent 

Ambiance studieuse, les soldats s’appliquent pour parvenir au meilleur résultat. Aucun doute, tout se passera bien. "J’en suis sûr, c’est pour ça qu’on fait toutes ces répétitions, on regarde que tout soit bien, qu'ils prennent leur distance", explique Willy Karmeliet, officier de protocole. 

Les répétitions se poursuivront toute l’après-midi, sous un soleil de plomb, qui sera lui aussi de la partie samedi.

Vos commentaires