En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique : "On va être obligés de choisir", alerte le directeur des Cliniques de l'Europe

Le directeur des Cliniques de l'Europe alerte: on va être obligés de choisir entre le traitement des patients covid et d'autres patients urgents
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

Le cap des 11.000 morts en Belgique a été franchi et le nombre record d'admissions à l'hôpital de patients covid a désormais été atteint. 689 malades en 24 heures, c'est plus que lors du pic de la première vague qui avait franchi les 629 admissions quotidiennes. Pour les hôpitaux, une chose est sure : cette 2e vague s'annonce plus virulente que la première. Ce triste record sera très probablement dépassé dans les prochains jours car nous ne sommes pas encore au sommet de cette vague.

Avec plus de 5.500 personnes hospitalisées dont 911 en soins intensifs, les hôpitaux sont au bord de la saturation. Ce que confirme Peter Fontaine, le directeur des Cliniques de l'Europe, interviewé sur Bel RTL ce matin.

"Ça devient de plus en plus difficile, les soins intensifs sont saturés pour l'instant et on ne sait pas élargir la capacité suite au manque de personnel. Nous n'avons pas assez de personnel compétent aujourd'hui pour ouvrir des lits supplémentaires", a-t-il déclaré.

Les transferts vers d'autres hôpitaux sont encore possibles, mais plus pour longtemps : "C'est ce qu'on fait aujourd'hui mais à un moment donné, ce sera saturé aussi, et donc à ce moment-là, on va être obligés de faire des choix", ajoute le directeur des Cliniques de l'Europe.

Faire des choix parmi les malades à soigner, c'est ce vers quoi on se dirige forcément, a-t-il confié : "On a déjà reporté tous les traitements non-urgents. Et donc, à un moment donné, on va être obligés de choisir entre le traitement des patients covid et d'autres patients urgents", a déclaré Peter Fontaine.

D'après lui, les mesures sanitaires en Belgique doivent encore être renforcées : "Il faut des mesures qui font changer la courbe", a-t-il conclu.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mercredi 28 octobre ? 

Nouveau Comité de concertation vendredi: 3 scénarios sur la table dont le reconfinement total

 




 

Vos commentaires