En ce moment
 
 

Le nombre de contaminations augmente alors que le nombre de tests diminue: comment l'expliquer?

 
CORONAVIRUS
 

Entre le 16 et le 22 février, il y a eu en moyenne 2.294 nouvelles infections au coronavirus par jour, soit 24% de plus que durant la période de sept jours précédente, selon les données publiées vendredi matin par l'institut de santé publique Sciensano. Pourtant, le nombre de tests effectués quotidiennement est en baisse. Près de 38.000 tests ont été effectués durant la dernière période de sept jours (-9%), avec un taux de positivité de 6,6%.

Dès lors, on s'aperçoit que la hausse du nombre de contaminations ne peut être expliquée par un testing plus intensif. Lors de la conférence de presse du Centre de crise, Steven Van Gucht a donné quelques précisions. "L'augmentation du nombre d'infections alors que le nombre de tests diminue est le signe que le virus circule davantage. Cela peut être dû à l'émergence de variants plus contagieux mais également au respect moins assidu des mesures", a-t-il affirmé. 

Selon le virologue, le contact tracing et diverses enquêtes révèlent que les gens ont plus de contacts qu'il y a quelques semaines. "Le contact tracing montre aussi que les personnes contaminées rencontrent en moyenne 3,2 contacts à risque contre 2,2 en novembre", souligne Steven Van Gucht.

Déconfinement: voici les décisions et le calendrier qui pourraient être annoncés ce soir

 




 

Vos commentaires