En ce moment
 
 

Le nouveau calendrier scolaire ne plaît pas à tout le monde: "Ça va compliquer les camps scouts, les gardes alternées, les vacances moins chères"

  • Le nouveau calendrier scolaire ne plaît pas à tout le monde

  • Enseignement: nouvelle répartition des congés scolaires en FWB

 
 
 

Le sujet a fait débat pendant 30 ans. Un nouveau calendrier rythmera désormais l’année scolaire. Le principe : proposer 7 semaines de cours suivis de deux semaines de congé afin d’améliorer le bien-être de l’enfant.

Concrètement, l’année scolaire 2021/2022 ne changera pas avec des congés d’automne et de détente limités à une semaine. Ces congés de Toussaint et de Carnaval passeront à deux semaines l’année suivante. Pour conserver entre 180 et 182 jours d’école, les grandes vacances passent de 9 à 7 semaines. Vous retrouverez tous les changements dans cet article. 

Je suis contre

Via le bouton orange Alertez-nous, des parents témoignent leur mécontentement. "Vacances d'été écourtées, je dis non ! Ça va compliquer les camps scouts, les gardes alternées, les vacances moins chères car on est hors période des Français début juillet et plein d'autres choses. En plus, les vacances de novembre et février sont mornes si on ne sait pas partir, ni payer des stages. Bref, je suis contre. Personne n'a été consulté pour ça", nous écrit Nancy. 

"Suite à la nouvelle mesure pour les écoles imposant 6 semaines de grandes vacances, comment vont s'arranger tous les parents séparés qui ont un jugement qui précise 2 semaines chez l'un puis 2 semaines chez l'autre? Surtout si l'entente est impossible ?", s'interroge un autre lecteur.

Les avis des Belges semblent partagés. "Neuf semaines consécutives, c'est quand même assez long", réagit une mère de famille à notre micro. "Je préfère le calendrier actuel car il est plus facile de prendre des plus grandes périodes de vacances pendant l'été", estime une autre. 

De leur côté, les scouts se disent inquiets et en colère. Selon eux, cette décision aura un énorme impact pour leur secteur. Ils estiment que ce scénario va coûter environ 20 millions d'euros aux 5 mouvements de jeunesse du pays. Car ils devront organiser autant de camps d'été mais avec une semaine de moins en juillet. Ils risquent de ne pas trouver suffisamment de lieux pour les organiser. Ils devront aussi pallier au manque de matériel et de tentes.

La rentrée se fera toujours un lundi

Caroline Désir, ministre de l'Education, justifie une telle mesure. "Beaucoup d'élèves décrochent un peu. En septembre, on doit donc revenir sur des apprentissages. C'est encore plus vrai pour les enfants qui sont plus éloignés de l'école, qui ont des difficultés avec la langue d'enseignement par exemple, ou qui sont très jeunes", explique-t-elle. 

Autre changement, la rentrée s’effectuera toujours un lundi et la fin de l’année scolaire se terminera un vendredi. Si les vacances de Noël seront identiques pour tout le pays, ce nouveau calendrier fait aussi débat en Flandre. Une concertation avec les communautés flamande et germanophone pourrait mener à une harmonisation du calendrier. 




 

Vos commentaires