En ce moment
 
 

Le "prix de l'amour" pour les personnes handicapées disparaîtra en 2021

Du changement pour les personnes handicapées: le
©Belga
 
 

Le "prix de l'amour" dont les personnes handicapées doivent s'acquitter pour leur choix de vie sera supprimé dès l'an prochain, a indiqué vendredi la ministre de l'Intégration sociale, Karine Lalieux, dans son exposé d'orientation politique devant la commission des Affaires sociales de la Chambre.

Depuis sa création en 1987, le montant de l'allocation de remplacement de revenus à laquelle ont droit les personnes handicapées est réduit en fonction des revenus de leur conjoint ou cohabitant, ce qu'on appelle communément le "prix de l'amour". La personne qui choisit de vivre en couple est donc pénalisée car elle risque de voir son allocation diminuer voire disparaître.  

Cette restriction sera abrogée à partir du 1er janvier prochain. Le coût de la mesure est estimé à 31 millions d'euros.  

Dans le même esprit, le conseil des ministres a approuvé vendredi l'avant-projet de loi qui fait passer de 21 ans à 18 ans l'âge à partir duquel une personne handicapée peut bénéficier d'une allocation de remplacement. L'adaptation du critère d'âge, exigée par un arrêt de la Cour constitutionnelle du 9 juillet dernier, aura un effet rétroactif au 1er août 2020 dès l'entrée en vigueur de cette loi.

Que va faire le comité de concertation ce vendredi?

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: où en est l'épidémie ce vendredi 13 novembre ?




 

Vos commentaires