En ce moment
 
 

Le Salon des Vacances a failli tourner au cauchemar pour Israël

 

A découvrir

 

Un petit groupe d'activistes pacifiques a été appréhendé dimanche au Salon des Vacances, à Bruxelles. Les manifestants, qui ont déclaré vouloir mener une action ludique contre la livraison d'armes à Israël, ont dû comparaître pour faux en écriture devant le procureur, a indiqué lundi l'ONG Vredesactie.

L'organisateur du Salon des Vacances a confirmé qu'un incident s'était produit et que la société en charge de la sécurité avait mis les manifestants à la porte du Salon. Les activistes s'étaient déguisés en hôtesses de l'air et stewards de la compagnie aérienne El Al. Ces "hôtesses" ont distribué au public du Salon des tickets promotionnels avec des heures de vol gratuites "en remerciement à l'Etat belge pour le soutien aux livraisons d'armes à Israël". Les tickets promotionnels expliquaient pourquoi El Al "a des raisons de faire la fête".

"El Al Israel Airlines est depuis déjà 60 ans le partenaire le plus fier du gouvernement israélien et s'occupe des livraisons d'armes à l'armée israélienne. Depuis peu, nous bénéficions du soutien belge. L'aéroport de Liège a en effet été généreusement mis à disposition pour la livraison d'armes américaines à Israël", peut-on lire sur les tickets.

L'action, qui s'est déroulée dans le calme selon l'ONG, a tout de même suscité quelques émotions. Les visiteurs qui avaient reçu un "ticket gratuit" se sont en effet rendus au stand du service du tourisme d'Israël pour demander comment ils pouvaient utiliser leur ticket. Des personnes sont également venues poser des questions au stand de l'aéroport de Liège.





 

Vos commentaires