En ce moment
 
 

Le secteur horeca, culturel et de l'événementiel appellent à l'aide à Liège: "C'est une catastrophe"

  • Coronavirus en Belgique: manifestation ce jeudi midi à Liège

  • Coronavirus en Belgique: manifestation en cours à Liège

 
 
 

Des mesures et un éventuel couvre-feu sont redoutés par les restaurateurs et le monde culturel. Michael Menten était au coeur d'une manifestation dans le centre de Liège ce jeudi midi.

Des représentants du secteur de l'horeca, des cafés, restaurants, des forains mais aussi du secteur culturel et événementiel étaient rassemblés pour manifester à Liège ce jeudi.

"Êtes-vous prêts à vivre sans nous?"

Leur message est clair aujourd'hui. Avec un couvre-feu dans certaines provinces et l'éventuel reconfinement, il faut trouver des mesures structurelles fortes pour ces belges au bord, disent-ils, de la faillite.

D’après eux, Les aides apportées aujourd’hui ne sont plus suffisante. Selon nos informations, un collectif décide aujourd’hui de faire appel à un avocat pour attaquer l’Etat belge. Le dossier s’interroge: Est-ce que l’ensemble des mesures prises aujourd’hui justifie les fermetures de ces secteurs économique? Le dossier est en cours de préparation.

"On a déjà plusieurs suicides parmi nos membres dans la fédération des cafés de Belgique", soulève Erik Beunckens, son représentant. "Si on compte à partir du mois de mars, le début de la crise sanitaire, jusqu'à l'été 2021, on prévoit la disparition de 4 à 5.000 cafés sur 13.000. C'est vraiment énorme, c'est une catastrophe".

De plus en plus de faillites

"La durée de cette crise, l'enjeu des montants et le nombre de faillites, on commence à les voir, on voit les dépôts de bilan, on voit les gens qui ont difficile, qui revendent leur matériel, même sur les réseaux sociaux", explique Jérome Delanaye, pour la fédération des métiers de l'événementiel. "Je crois que maintenant il faut absolument un vrai plan de relance économique."




 

Vos commentaires