Le service minimum sera appliqué pour la première fois lors de la grève sur le rail vendredi prochain

Le service minimum sera appliqué pour la première fois lors de la grève sur le rail vendredi prochain

Le syndicat socialiste pour le rail maintient son préavis de grève de 48h à partir du jeudi 28 juin à 22h. Une réunion entre le syndicat et la direction de HR Rail n'a pas permis de dégager d'accord, ont indiqué jeudi les deux parties. Le service minimum sera donc appliqué pour la première fois.

"La grève aura lieu", indique Ludo Sempels, président de l'ACOD Spoor (pendant flamand de la CGSP-Cheminots). Le syndicat déplore que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des métiers pénibles. L'employeur juridique des chemins de fer, HR Rail, confirme qu'une réunion s'est tenue mercredi mais qu'elle n'a pas permis d'apaiser le climat social. La grève sera le premier test pour le service minimum. Des milliers de travailleurs de la SNCB et d'Infrabel doivent signaler au plus tard lundi s'ils débrayeront ou non. Il s'agit des travailleurs "essentiels" au fonctionnement du service, comme entre autres les conducteurs et accompagnateurs de train. Sur base des effectifs disponibles, un plan de transport alternatif sera mis sur pied. Il sera rendu public au plus tard 24 heures avant le début de la grève afin que les navetteurs puissent s'organiser. Les syndicats ont attaqué le service minimum devant la cour constitutionnelle. Il contrevient, selon eux, au droit de grève.

Vos commentaires