En ce moment
 
 

Le succès des vans aménagés: voyager vers des destinations proches sans devoir réserver

En cette période de crise, le van aménagé a la cote: voyager vers des destinations proches sans devoir réserver
©RTLINFO
 
 

Une catégorie de véhicules se vend particulièrement bien depuis le début de la crise sanitaire. En effet les ventes de vans augmentent depuis quelques mois. Ce type de véhicule assez long et large est souvent racheté en seconde main pour ensuite être retapé afin d'en faire un lieu de vie. Divans, fenêtres supplémentaires, lits et parfois même cuisinière ou machine à laver, tout est prévu pour adapter l'habitacle.

Certains les achètent aussi neufs pour ensuite modifier l'intérieur.  Volkswagen a remarqué le phénomène. La marque s'attend à ce que les ventes de vans doublent en 2021. Les délais pour en obtenir un modèle s'allongent de plus en plus avec la forte demande. La Febiac (Fédération belge de l'automobile et du cycle) constate aussi une hausse du côté des immatriculations. De 4.600 en 2018, les immatriculations sont passées à 5.400 en 2020 (+ 800). Une augmentation de 17 % en 2 ans qui devrait continuer à croître cette année.

Dormir dans des endroits où parfois un mobile-home n'aurait pas sa place

Depuis 1 ans, Karim rénove des vans avec sa société "RoadForSense". Un véritable succès, il est appelé tous les jours : "Énormément de gens qui nous contactent parce qu'ils voient sur internet". Selon lui les intéressés voient dans le van plus qu'un moyen de transport. En particulier pendant la crise sanitaire, le van permet de voyager vers des destinations proches sans devoir réserver et en étant libre de tout mouvement. Une façon de voyager différente du tourisme de masse. 


©RTLINFO

Jérôme s'en est procuré un il y a quelques mois, "cela permet d'aller et dormir dans des endroits où parfois un mobile-home n'aurait pas sa place", témoigne-t-il. "C'est aussi une expérience de vie pour nous. On est ensemble, chez nous, mais ailleurs", résume ce voyageur.

Les vans rénovés n'ont pas qu'une fonction touristique. Karim reçoit parfois des demandes de professionnels pour en faire leur lieu de travail : "Ça permet aux thérapeutes d'aller se déplacer chez leurs patients et éventuellement le week-end aller jusqu'en Ardenne".

Il faut compter environ deux mois pour aménager un véhicule. Selon Karim, il y en a pour toutes les bourses, "tout dépend du niveau de confort et d'équipements qu'on veut à l'intérieur".

Coronavirus en Belgique: où en est l'épidémie ce mardi 16 février ?


 




 

Vos commentaires