Le tout nouveau City Pass débarque à Charleroi et Liège: comment ça marche et en quoi est-ce plus avantageux?

Le City Pass débarque à Charleroi et Liège. C'est un abonnement commun pour les personnes qui voyagent avec la SNCB et les TEC à l'intérieur des périphéries, comme c'est le cas à Bruxelles. Cet abonnement est attractif au niveau du prix et de l'achat, mais limité géographiquement. Justine Roldan Perez et Gaëtan Zanchetta expliquent comment ça fonctionne pour le RTLinfo 13H.

Le principe du City Pass est simple : il suffit d’avoir une carte Mobib et d’acheter l’abonnement mensuel ou annuel au guichet ou sur les bornes électroniques. La zone de validité du City Pass est constituée de 24 gares SCNB et de 28 zones TEC, il donne également accès à la navette express entre la gare de Charleroi sud et l’aéroport de Charleroi.


"C’est moins cher que d’acheter les deux titres séparément"

Le gros avantage de ce pass pour les navetteurs, c’est le tarif. Il est beaucoup plus attractif avec cet abonnement combiné ! "On est sur un coût de 60 euros par mois, 600 euros annuels. Pour les moins de 24 ans, ce sera 30€ et 300€ par an, donc c’est moins cher que d’acheter les deux titres séparément", a fait remarquer Stéphane Thiery, directeur marketing des TEC, au micro de Justine Roldan Perez pour le RTLinfo 13H.


Circuler librement

Le but est d’inciter les habitants à opter pour les transports en commun. Selon une enquête du SPF Mobilité, 82% des déplacements domicile-travail en Wallonie sont effectués seul en voiture. "Aujourd’hui, on se concentre vraiment sur les bassins de vie pour pouvoir créer des liaisons entre les pôles d’emploi et les pôles scolaires et permettre aux voyageurs, qu’ils soient des étudiants ou des travailleurs, de pouvoir circuler librement", a insisté Jihane Annane, responsable du projet auprès de la SNCB, face à la caméra de Gaëtan Zanchetta.


Bientôt un abonnement qui permette de voyager dans tout le pays ?

Pourrait-on imaginer, à terme, un abonnement qui permette de voyager dans tout le pays ? "On a voulu se concentrer sur les grandes métropoles belges et donc, progressivement, sans doute qu’on ira vers un seul support pour l’ensemble des transports. C’est à l’analyse pour le moment par un comité de pilotage avec les quatre sociétés de transport public, mais ça, ce sera pour un peu plus tard", a répondu François Bellot, ministre de la Mobilité.

Dans les prochains mois, le City Pass 24h verra également le jour et son prix sera 7 euros. Il permettra d’emprunter librement durant 24h les trains de la SNCB et les bus, trams et métros du TEC au sein de Charleroi.

Vos commentaires