En ce moment
 
 

Le variant delta en progression: quelle est la stratégie de notre pays face à cette hausse ?

Le variant delta en progression: quelle est la stratégie de notre pays face à cette hausse ?
 
 

Les nouvelles concernant la pandémie de coronavirus sont bonnes dans notre pays. Pourtant, d'autres pays prennent des mesures de restriction liées au variant delta. Qu'en est-il chez nous ?

Actuellement, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus diminue de moitié tous les neuf jours. Les chiffres concernant la pandémie sont donc très encourageants. "Pour le moment, les experts restent assez conscients. Les chiffres sont bons. D’ailleurs, s’ils continuent dans ce sens, la Belgique pourrait passer au vert sur la carte du Centre européen de contrôle des maladies d’ici fin juin", commente notre journaliste Fanny Linon en direct dans le RTL INFO 13H. "Mais il faut quand même rester vigilants face à ce variant delta", ajoute-t-elle.

Dans notre pays, la principale préoccupation concerne en effet la progression du variant delta, anciennement indien. Ce dernier est en progression, avec 6,1% des cas contre 3,9% la semaine précédente. Il pourrait devenir dominant en Belgique dans le courant du mois de juillet. La part des autres variants (alpha, beta, gamma) reste stable.

Pour bloquer ce variant delta, il est important d’être complètement vacciné

"Comme l’a dit Yves Van Laethem, il s’agit de la dernière petite pierre sur notre chemin et il ne faudrait pas qu’elle se transforme en gros caillou sur lequel on trébuche. C’est la raison pour laquelle les experts insistent sur l’importance de la vaccination et appellent les Belges à se faire vacciner rapidement. Actuellement 50% de la population a reçu une première dose du vaccin, 30% a reçu les deux doses. Or, pour bloquer ce variant delta, il est important d’être complètement vacciné", souligne Fanny Linon. 

"Pour l'instant, ce variant touche les gens qui ne sont pas vaccinés ou une partie des gens qui ont une dose de vaccin. Ils ne touchent pratiquement pas les personnes qui ont deux doses de vaccin, en tout cas il ne les emmène pas à l’hôpital. C’est la raison pour laquelle on voudrait vraiment que cette vaccination continue bien. Les vaccins sont là maintenant. Il faut donc que les gens se présentent pour la vaccination et que l’on continue à faire un barrage efficace contre ce variant delta", confirme ensuite le porte-parole de la lutte contre le coronavirus, au micro de notre journaliste.




 

Vos commentaires