En ce moment
 
 

Lecture symbolique des noms des victimes belges de la Shoah

 
 

Depuis samedi soir, le nom de toutes les victimes belges de la déportation nazie sont égrénés sans interruption. Il s'agit d'une lecture hautement symbolique qui se poursuivra ce dimanche dans la synagogue Beth Hillel à Forest, avant une cérémonie commémorative.

A l'occasion de la journée de commémoration de la Shoah, fixée cette année au 10 avril, les noms des victimes belges du génocide juif sont prononcés depuis samedi soir à la synagogue Beth Hillel à Forest. Une lecture ininterrompue qui se terminera ce dimanche après-midi. Au total, 25.259 personnes ont été déportées à partir de la caserne de Dossin de Malines entre 1942 et 1944 et ont péri dans les camps de la mort nazis.

Cette cérémonie est organisée par l'Union des Déportés Juifs en Belgique-Filles et Fils de la Déportation, l'Enfant Caché, l'Union des Anciens Résistants Juifs, la Continuité de l'Union des Anciens Résistants Juifs, l'Union des Etudiants Juifs et la Communauté Israélite Libérale de Belgique.

Un devoir de mémoire

"L'objet n'est pas ici de dresser un culte mais plutôt de rappeler ce qu'il s'est passé. Nous vivons dans une démocratie si fragile et l'on ne doit jamais cesser de la défendre", explique Abraham Dahan, rabbin à la synagogue libérale de Bruxelles.

A la fin de la lecture, prévue à 18h30 ce dimanche, une cérémonie officielle s'est déroulée dans la synagogue Beth Hillel en présence de représentants du gouvernement.



 

Vos commentaires