Les appartements à la mer ont toujours la cote: quelles sont les communes les plus et les moins chères?

Les appartements à la mer ont toujours la cote: quelles sont les communes les plus et les moins chères?
©Belga

L'année 2018 a décroché un nouveau record de transactions immobilières à la Côte belge, avec 15.395 transactions, soit 0,6% de plus qu'en 2017, selon le baromètre côtier de la Fédération des notaires (Fednot).

Entre 2014 et 2018, les transactions à la côte ont augmenté de plus de 30%

Le quatrième trimestre a été particulièrement dense et s'avère "même le meilleur trimestre depuis le début" du baromètre côtier. En octobre et novembre, un "nombre saisissant" de transactions a été relevé: 30% de plus que les autres mois de l'année, soulignent les notaires. Sur la période 2014-2018, le nombre de transactions a augmenté de plus de 30%.

Le baromètre constate toutefois que le prix moyen d'un appartement sur la Côte a diminué pour la première fois depuis 2014: -2,4% par rapport à 2017. Ce prix moyen était de 259.456 euros en 2018. Sur la période 2014-2018, le prix moyen d'un appartement à la Côte reste en hausse, de 5,4%. Un appartement sur la digue coûtait, lui, en moyenne 320.620 euros, soit une diminution de 1,4% par rapport à 2017. Sur la période 2014-2018, le prix moyen d'un appartement sur la digue a augmenté de 11,4%.


De fortes différences entre les communes les plus et les moins chères

Blankenberge, La Panne, Middelkerke et Westende ressortent comme les communes les moins chères, avec un prix moyen inférieur à 200.000 euros. A l'opposé, Heist-aan-Zee et Knokke sont les plus chères avec des montants moyens de 342.025 et 473.112 euros.

Vos commentaires