En ce moment
 

Les Belges adorent les essais cliniques, qui leur font gagner 180€ NET PAR JOUR: mais sont-ils dangereux pour leur santé ?

Les Belges adorent les essais cliniques, qui leur font gagner 180€ NET PAR JOUR: mais sont-ils dangereux pour leur santé ?

C'est ce dimanche la journée internationale des essais cliniques. Chaque année, 170.000 Belges prennent part à ces essais. La Belgique est le deuxième pays européen qui réalise le plus d'essais cliniques par habitant.

Les médicaments sont d'abord testés sur des volontaires sains, pour identifier leurs éventuels effets secondaires et leur efficacité. C'est plutôt bien payé : les volontaires reçoivent environ 180€ par jour net d'impôts.

Mais est-ce dangereux ?

"Il y a énormément de phases précliniques en laboratoire pour voir s'il y a une toxicité, ou pas. Si on aperçoit une toxicité, on ne va pas dans cette phase-là (on essaie pas sur les êtres humains). Il faut savoir que les études, avant d'être réalisées, passent devant un comité d'éthique et l'agence des médicaments. On a besoin de ces deux accords avant de pouvoir commencer une étude. Puis quand on commence, c'est toujours avec des doses très, très basses. Et on augmente doucement pour voir s'il y a des effets secondaires. Et il peut toujours y en avoir car sur les notices des médicaments, la majorité des effets secondaires affichés ont été observés dans cette phase d'étude clinique, car ce sont des volontaires sains, qui sont dans des conditions très standards", a répondu Isabelle Huyghe, médecin de recherches chez Pfizer.

Vos commentaires