En ce moment
 
 

Les Belges champions...de l'agressivité sur la route

Les automobilistes belges font partie des plus agressifs d’Europe. 63% des conducteurs klaxonnent régulièrement pour manifester leur mécontentement. L’agressivité en voiture a augmenté chez nous de 10% en un an. Comment l’expliquer ? La réponse de Sébastien Rosenfeld, Xavier Gérard et Camille Mathoulin.

Coups de klaxon et passage en force : les Belges se distinguent par leurs comportements agressifs au volant selon l’institut VIAS. 60 % d’entre eux klaxonnent ou injurient les autres conducteurs. Cela représente une progression de 10 % en un an. Seuls les Espagnols ou les Italiens font pire. Et quand on leur tend un micro, les automobilistes rencontrés se disent bons élèves. "Moi je suis tranquille" avance l’un d’entre eux. "Super relax, répond une autre. Je klaxonne de temps en temps mais ça ne sert à rien". "J’essaie que non. Mais pour avancer non ça ne sert à rien" ajoute une troisième conductrice.


Plus d'un conducteur sur dix est prêt à sortir de sa voiture pour s'expliquer

Mais dans les faits, un chiffre inquiète particulièrement l’institut de la sécurité routière. "15% des conducteurs disent aujourd’hui ne pas hésiter à descendre de voiture pour s’expliquer. Ça, évidemment, c’est quelque chose qu’il ne faut jamais faire, c’est un cas extrême d’agressivité" détaille Benoît Godart, porte-parole de Vias.


Le trafic et les travaux n'arrangent rien

Coller la voiture devant soi pour la faire avancer. Une forme d’agression en progression que reconnaissent 31 % des Belges. L’augmentation de l’incivisme a une explication : la densité du trafic. "Le nombre de kilomètres parcourus en Belgique a augmenté de 50%. Aujourd’hui on sait quand on part mais on ne sait jamais vraiment quand on arrive à destination. Il y a en plus de travaux partout sur le réseau. Tout cela cela génère une certaine frustration chez l’automobiliste" précise Benoît Godart.


Le Belge ne lâche pas son téléphone

Le Belge utilise encore trop souvent son téléphone sans kit mains libres ou envoie des SMS au volant. Notre pays est d’ailleurs le champion en la matière juste derrière les Polonais.

Vos commentaires