Les boites aux lettres rouges disparaîtront surtout en ville d'ici les prochains mois

Les boites aux lettres rouges disparaîtront surtout en ville d'ici les prochains mois

Le plan de bpost de réduire considérablement le nombre de boîtes aux lettres rouges se fera surtout ressentir dans les villes, d'après les listes envoyées aux communes et dont font part De Standaard et Het Nieuwsblad, lundi.

Rien ne changera dans une centaine de communes. Ailleurs, environ une boite postale sur quatre disparaîtra, pour ramener le nombre total de boîtes rouges de 12.960 à 9.984. L'objectif est de boucler l'opération pour le mois de mars. L'impact sera le plus important dans les villes, où le réseau est plus dense.

Ainsi, dans les communes bruxelloises, une boîte aux lettres sur trois disparaîtra. A Gand, cela sera plus de quatre sur dix, la moitié à Charleroi et un quart à Anvers. Il y aura toujours une boîte aux lettres tous les 500 mètres en ville et tous les 1.500 mètres à la campagne, souligne bpost.

Vos commentaires