En ce moment
 
 

Les centres d’appels des fournisseurs d’énergie sont débordés: ils doivent engager du personnel pour répondre aux clients inquiets par les hausses de prix

Les centres d’appels des fournisseurs d’énergie sont débordés: ils doivent engager du personnel pour répondre aux clients inquiets par les hausses de prix
©Belga
 
 

Les centres d’appels des fournisseurs d’électricité et de gaz sont assaillis de demandes de clients affolés par les hausses de prix, annoncées en septembre et qui se confirment.

Le nombre d’appels chez les fournisseurs d'énergie a augmenté de 50 % dans un premier temps, aujourd’hui on en est à 20% de plus par rapport au trafic normal des call centers. Chez Luminus, il est même arrivé certains jours de recevoir le double d’appels.

Les fournisseurs d’énergie engagent pour leurs centres d’appels : Engie recrute 45 personnes en plus des 300 personnes actuelles du centre d’appels.
Le centre de Lampiris est déjà passé de 150 à 180 personnes et compte encore s’étoffer. Luminus a aussi renforcé ses effectifs. Les nombreux appels concernent notamment le type de contrat (fixe ou variable), l’intérêt de changer de convention selon la situation personnelle des clients et la provision mensuelle à revoir à la hausse. 

Les fournisseurs sont aussi là pour conseiller les clients. Chez Engie comme chez les autres, on commence par rassurer ceux qui ont un contrat à prix fixe récent. Ceux-là sont protégés contre les hausses actuelles. Autre conseil, le cas échéant : augmenter les provisions. Et puis, ils peuvent aussi donner des conseils pour réduire sa consommation. Comme celui-ci à retenir: un degré de moins, c’est 7 % de consommation de gaz en moins.


 




 

Vos commentaires