En ce moment
 
 

Les clients retrouvent ENFIN leurs terrasses préférées: "Pour une fois, on revit"

 
CORONAVIRUS
 

C’est le week-end que beaucoup attendaient, celui de la réouverture des cafés, après 7 mois de fermeture de l’Horeca. Sur les terrasses du pays, il y avait un petit goût de liberté. Malgré la météo compliquée, les clients étaient nombreux à avoir fait le déplacement et l'esprit était à la fête cet après-midi.

"Je pourrais avoir un quatrième café ?" Antonio est arrivé le premier ce matin sur la terrasse du bistro qu’il fréquente d’habitude 4 à 5 fois par semaine. C’est dire s’il attendait ce moment avec impatience. "Ce matin, mon café a le goût de la liberté. De l’espoir et de la liberté."

Pour un autre client, plus loin, lLe café a le même goût que quelqu’un qui fait un jeûne et qui peut recommencer à manger. C’est-à-dire qu’on l’apprécie d’une façon beaucoup plus intense, dans la mesure où on en a été frustré."

"Ça fait du bien de revoir les amis sans masques"

Certains clients ne se sont pas vus depuis des mois, alors eux aussi prennent le temps de savourer les retrouvailles. "Ça fait du bien de revoir les amis sans masques. C’est un plaisir, franchement."

Un plaisir limité à 4 personnes maximum autour de la table. "On ne peut pas vous payer un café parce qu’on serait 6 ! Ca ne va pas ! Sinon, ça serait volontiers !", lance un habitué à notre journaliste.

Débordés mais heureux

Les clients ont le sourire. Sophie, la serveuse, est débordée, mais elle est tellement reconnaissante de retrouver sa clientèle. "Tout le monde est content d’être ici, tout le monde est content de nous revoir, on a même reçu des fleurs de clients !"

Certains clients veulent même immortaliser ce moment. "C’est pour mon ami à Paris. Je suis parisien et je suis bloqué à Bruxelles depuis 1 an !"

Seul bémol, le soleil n’est pas de la partie. Mais les habitués ont répondu présent. "Que du bonheur, confie un client. Je suis heureux, tout le monde est heureux et c'est trop bien. Pour une fois, on revit." Ils sont nombreux à partager son avis. "C'est différent d'être dehors et de juste passer un bon moment à l'air libre avec une bière." "Rencontrer les gens, c'est ce qui nous fait le plus vivre aujourd'hui. Ça nous fait hyper fort du bien."

Les terrasses doivent fermer à 22h, mais les clients vont-ils se laisser tenter ? "On peut être en groupe jusque minuit. Du coup, je compte rester avec mes amis jusque minuit. Après, on verra", sourit une jeune femme. "Pour être sincère, 22h rentrer chacun de notre côté, je ne pense pas que ça va se faire. Mais on va essayer de respecter dans la mesure du possible parce qu'on pense aux aides-soignants. À mon avis, vers 23h-minuit, on va vraiment se séparer", ajoute un jeune homme.

 




 

Vos commentaires