En ce moment
 
 

Les coiffeurs craignent de nouvelles restrictions à venir: "Ce serait une catastrophe", réagit le vice-président des coiffeurs

Les coiffeurs craignent de nouvelles restrictions à venir:
(c) BELGA
 
 

Patrick Dumont, vice-président des coiffeurs de Belgique et vice-président des classes moyennes de Bruxelles, était l'un des invités de la matinale sur Bel RTL. La fermeture des salons de coiffure n'est pour l'instant pas sur la table. Toutefois, si la situation s'aggrave encore, le secteur craint de nouvelles restrictions. "Oui car à plusieurs reprises, lors des précédents confinements, on avait tenté de faire un lien de cause à effet entre les métiers de contacts et la propagation de ce virus donc nous sommes extrêmement attentifs. Nous avions déjà été fermés pendant la période des fêtes de fin d'année, du 1er novembre 2020 jusqu'14 février 2021. Ce qui a fortement impacté les petites et moyennes entreprises et en particulier les employeurs. La situation est restée extrêmement critique. Nous avons encore un recul du chiffres d'affaires qui varie entre 35 et 40 %", explique Patrick Dumont.

Les fêtes de fin d'année étant une période de rush chez les coiffeurs, la situation serait d'autant plus critique s'il y avait de nouvelles restrictions. "C'est une catastrophe et ça l'est déjà. Le gouvernement a imposé au secteur toute une série de mesures (porte du masque, suppression de la lecture, de la boisson, distance à respecter). Ces mesures ont enlevé le plaisir à la consommatrice de venir se détendre dans un salon de coiffure. Elle vient par obligation", conclut-il.


 




 

Vos commentaires