En ce moment
 
 

Les contrats des salles de fitness sont truffés de clauses abusives: non-résiliation pour problème médical, horaires changeants, ...

Les contrats des salles de fitness sont truffés de clauses abusives: non-résiliation pour problème médical, horaires changeants, ...

Test-Achats dénonce des clauses abusives et des infractions commises par les salles de sport dans leur offre d'abonnement. L'organisme de protection des consommateurs a reçu près de 300 plaintes entre début 2018 et octobre 2019, indique-t-il vendredi. Il appelle la ministre des Consommateurs à agir.

Test-Achats a passé au peigne fin les contrats de 10 clubs de fitness et le résultat n'est guère glorieux. Les belles promesses s'accumulent mais "l'information donnée au consommateur est peu claire et de nombreuses clauses demeurent en réalité problématiques", pointe l'organisation. "Les problèmes rencontrés vont de la transparence au sujet des prix, jusqu'à la possibilité de résilier son abonnement en cas de maladie."

"D’une part, ces contrats ne sont pas assez clairs", dénonce Julie Frère, leur porte-parole, dans le RTLinfo Bienvenue ce midi. "Et d’autre part, c’est très compliqué de lire les conditions générales écrites de ces contrats. Souvent elles ne sont disponibles que sur place. On va vous inviter à venir et on va vous faire une ‘opération séduction’ en vous proposant par exemple une ristourne exceptionnelle si vous vous engagez tout de suite. Or il faut vraiment prendre le temps de bien regarder ces contrats parce qu’on a constaté que plusieurs contenaient des clauses abusives ou ne respectaient pas le code de conduite qui est en vigueur depuis quelques années."

Exemples de clauses abusives:

La plupart des plaintes dénoncent les faits suivants : "refus de résiliation, reconduction tacite abusive, changement intempestif de conditions en cours de contrat, etc."

"On constate des clauses qui ne respectent pas la loi. Si je prends l’exemple de ce qu’on appelle la reconduction tacite. A la fin de votre contrat, il est automatiquement prolongé sauf si vous vous y opposez. Et bien ça c’est une information qu’on doit mettre très clairement dans un cadre distinct sur la première page du contrat pour pouvoir vous permettre d’être conscients de cette information. Il y a une seule salle de fitness qui respectait cette obligation. Il est donc bon à savoir que quand votre contrat a été reconduit tacitement, vous avez 2 mois pour résilier sans aucun frais votre contrat."

"On a aussi vu des exemples de résiliations qui doivent être autorisées quand on a un problème médical. Et bien il y a plusieurs clubs de fitness qui ne permettent pas cette possibilité de résilier ou de suspendre le contrat le temps de se soigner."

"C’est aussi par exemple ce qui concerne les horaires. Si vous vous êtes engagés par rapport à certains horaires qui conviennent à votre situation personnelle et que tout à coup on change les horaires ce qui rend presque impossible pour vous la possibilité d’aller dans ce club de fitness, et bien on change un élément essentiel du contrat. A ce moment-là, à nouveau vous avez la possibilité de résilier le contrat sans frais. Vous devez faire la démarche."

 

Un code de conduite inefficace

Pourtant, un code de conduite a été élaboré en 2016 à destination des clubs de fitness. Celui-ci ne compte toutefois que trop peu d'adhérents, regrette Test-Achats. Son existence est également peu connue et le code n'est que peu assorti de contrôles et de sanctions. L'organisation appelle la ministre des Consommateurs Nathalie Muylle à agir pour remédier à la situation, "loin d'être brillante".

La solution en attendant ? Prendre le temps de lire les contrats, faire changer les clauses qui vous semblent abusives et en cas de refus, prévenir Test-Achats.

Vos commentaires