Les contrôles chez Veviba étaient-ils annoncés? L’administrateur-délégué de l’AFSCA répond

Sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche", un ancien employé de Veviba a fait une accusation très grave. Selon lui, la société de découpe et de transformation de viande était prévenue à l’avance des contrôles de l’AFSCA. Invité sur le plateau, l’administrateur-délégué de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, répond.

"Sur base de l’information que j’ai, ce n’est pas correct de dire que les contrôles sont annoncés, affirme Herman Diricks, administrateur-délégué de l’AFSCA sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche". Il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas les seuls à contrôler Veviba. A côté de nous, il y a les labels qui font des audits, il y a d’autres instances qui font des audits. Quand un contrôleur de l’agence va sur le terrain, c’est un contrôle inopiné. Il y a, à côté de ça, les autres qui vont sur place et qui font aussi des contrôles. A ce moment-là, dans le cadre de ces audits, effectivement, certains sont annoncés. Pour le travailleur, quelqu’un qui passe dans l’entreprise est un contrôleur." Selon lui, il y aurait donc une confusion chez les travailleurs, d’où ces accusations.

Vos commentaires