En ce moment
 
 

Les crèches réclamaient du soutien: voici la réponse du gouvernement

 
CORONAVIRUS
 

Les crèches resteront ouvertes la semaine prochaine, les mesures d'aides aux milieux d'accueil de l'enfance seront prolongées jusqu'au 30 juin et la demande d'une vaccination prioritaire du personnel sera appuyée, a annoncé vendredi le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) après avoir consulté le secteur.

La ministre de l'Enfance Bénédicte Linard a tenu une concertation avec le secteur de l'accueil de l'enfance vendredi matin, en présence du ministre-président Pierre-Yves Jeholet et d'une représentante du ministre du Budget Frédéric Daerden.

3,2 millions d'euros dégagés selon le gouvernement

A cette occasion, il est apparu unanimement que le secteur ne souhaite pas la fermeture des milieux d'accueil, assure le gouvernement. "Comme depuis le début de la crise, les crèches continueront donc à accueillir tous les enfants inscrits", ajoute-t-il. L'exécutif "soutient également la demande légitime que le personnel des milieux d'accueil fasse partie des catégories prioritaires, y compris sur les listes d'attente pour les doses de vaccins surnuméraires et lorsque la campagne de vaccination aura pu protéger les plus fragiles".

Le gouvernement s'est enfin accordé sur la prolongation jusqu'au 30 juin 2021 des mesures de soutien ciblées afin de soutenir le secteur mais aussi les parents. Sont ainsi visés les interventions forfaitaires pour pallier les fermetures de sections ou milieux d'accueil entiers, ainsi que l'élargissement des motifs d'absence des enfants et de révision de la participation financière des parents pour la période du 29 mars au 18 avril 2021.

Ces mesures de soutien face aux conséquences de la crise représentent une enveloppe de 3,2 millions d'euros, précise le gouvernement.

Avec cette prolongation des aides, nous sommes persuadés que les structures d'accueil vont pouvoir continuer à jouer leur rôle

Un bilan intermédiaire sera effectué par l'ONE au début du mois de mai. "Les professionnels des milieux d'accueil de l'enfance sont sur le pont depuis le début de la crise sanitaire. Nous reconnaissons leur engagement pour continuer de s'occuper des tout-petits dans des conditions souvent difficiles et nous saluons leur volonté de maintenir les crèches ouvertes", commente pour sa part Bénédicte Linard. "Avec cette prolongation des aides, nous sommes persuadés que les structures d'accueil vont pouvoir continuer à jouer leur rôle essentiel dans le fonctionnement de notre société", ajoute Pierre-Yves Jeholet.

Il est temps de prendre vos responsabilités

Ce jeudi, le président de l'UNESSA, une fédération qui représente notamment des acteurs de l'accueil de la petite enfance, avait envoyé une lettre ouverte très acerbe à la ministre Bénédicte Linard. "Les dernières mesures financières mises en place pour les aider à tenir la tête hors de l’eau ont pris fin le 31 décembre 2020 pour les services de PSE (promotion de la santé à l’école) et le 28 février 2021 pour les MAE (milieux d’accueil d’enfants). Depuis, nous sommes non seulement sans aucune perspective mais pire encore, sans aucune information sérieuse", a écrit Christophe Happe. "Tous, milieux d’accueil d’enfants et promotion de la santé à l’école, font face à un réel sentiment de mépris et d’un manque de considération de la part de votre Cabinet. Il est temps de prendre vos responsabilités et de répondre aux besoins d’un secteur qui se meurt, faute de moyens structurels suffisants!".

 




 

Vos commentaires