En ce moment
 
 

Les cuisiniers écartés d’une école de Nivelles à cause du Covid, la solidarité s’installe: "Les élèves ont assuré le service, les profs et la direction la vaisselle"

 
CORONAVIRUS
 

Un peu plus de 1% des élèves et 15% des enseignants étaient à la maison la semaine dernière pour cause de coronavirus. Un phénomène qui touche surtout les secondaires. Aujourd'hui, l'évolution de l'épidémie contraint 13 écoles à fermer leurs portes.

Attendre plusieurs heures sous le préau est devenu une habitude pour plusieurs élèves. "Il y a pas mal de professeurs absents. On passe notre temps à attendre", a confié un adolescent. Cela est dû au fait que 20 % des enseignants ont disparu, la plupart à cause du coronavirus.

"Les élèves qui sont en salle d’étude, généralement sont privilégiés, car c’est une zone plus calme où ils peuvent travailler. Malheureusement d’autres doivent passer le temps et papotent avec leur voisin", a expliqué Carine Servranckx, directrice de l’Institut Provincial - enseignement Technique à Nivelles.

"Quand on n’a pas grand chose à faire, on ne travaille pas beaucoup", "Je trouve ça très chiant", "On ne fait rien, on s’ennuie", ont confié des élèves visiblement lassés par cette situation. 

Aujourd’hui, la pandémie touche tout le personnel. Même les cuisiniers ont dû être écartés dimanche dernier. La seule solution pour assurer les 350 repas chauds est la solidarité. "Les élèves et leurs professeurs sont venus, ils ne connaissaient pas du tout la cuisine, mais ils ont assuré le service. Certains professeurs et la direction sont venus aider pour la vaisselle", a précisé André Lengele, cuisinier.  

La direction de cet établissement s’inquiète face à une situation qui s’aggrave du jour en jour. "C’est une situation que nous devons gérer 24h/24 au cas par cas. Le tracing nous contacte systématiquement n’importe quel jour à n’importe quelle heure. C’est vraiment un travail de longue haleine qui est épuisant moralement", a confié Carine Servranckx. 

En deux semaine, le taux d’absentéisme des élèves est passé dans cette école de 2 à 20 %.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mardi 20 octobre?


 

 




 

Vos commentaires