En ce moment
 
 

Les examens dans le secondaire ont débuté, mais pas dans toutes les écoles: "On a des amis libres de faire ce qu'ils veulent"

Les examens dans le secondaire ont débuté, mais pas dans toutes les écoles:
(c) Belga
 
 

C’est la première semaine d’examens pour les élèves de secondaire. Cette session est assez particulière puisque les écoles ne sont pas obligées d’organiser des examens de fin d’année, à l’exception des épreuves externes du CE1D en 2ème secondaire et du CESS pour les élèves de rhétos. Pour les autres années, ce sont les pouvoirs organisateurs qui prennent la décision d’évaluer les élèves ou non.

Dans l’école de Jeanne, les examens sont maintenus. Élève en 5ème secondaire, elle aurait préféré que ce soit la même chose pour toutes les écoles. “Voir nos amis être libres de faire ce qu’ils veulent, c’est assez difficile pour nous de se concentrer et de savoir qu’il va falloir être encore une semaine focus”. Elle ajoute que c’est plus difficile pour elle d’étudier une matière sur laquelle elle n’a jamais eu d’interrogation pendant l’année : “C’est compliqué de l’avoir pour la session et d’entre guillemets, découvrir la matière”.

A Mouscron, pour la directrice adjointe de l’Institut des Frères Maristes, maintenir les examens est essentiel pour permettre aux professeurs ainsi qu’aux élèves de s’évaluer. Selon Eric Daubie, secrétaire général de la Fédération de l’enseignement secondaire catholique, les élèves peuvent alors savoir où ils en sont. “Certains élèves ont pu assurer les apprentissages comme d’habitude, d’autres étaient plus en difficulté. L’important est de le savoir et de pouvoir, dès l’an prochain, pallier les difficultés”. Il rappelle, ainsi que la ministre de l'Education, qu’il faut absolument tenir compte du contexte très particulier dans lequel s’est déroulée l’année scolaire.




 

Vos commentaires