En ce moment
 
 

Les examens de la 6e primaire à la 6e secondaire seront-ils annulés ? Toutes les réponses de la Ministre

CORONAVIRUS

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé mardi que si les mesures de confinement se prolongeaient au-delà du 19 avril - et ainsi la fermeture des écoles - les épreuves certificatives externes, soit le CEB en fin de 6e primaire, le CE1D en fin de 2e secondaire et le CESS en fin de 6e secondaire, seront annulées.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a pris de l'avance par rapport aux décisions en suspens du Centre de crise, qui pourrait décider la semaine prochaine du maintien des mesures de confinement. 

"Nous avons déjà décidé deux scénarios. Soit nous pouvons reprendre les cours à la fin des vacances des Pâques, donc le 20 avril: dans ce cas, l'année suivra son cours de manière ordinaire", a expliqué Caroline Désir, Ministre de l'enseignement, dans le RTL info 19h ce mardi soir. "Mais si le confinement est prolongé, nous devrons revoir le calendrier scolaire, avec une annulation de ce qu'on appelle les évaluations externes, certificatives. Donc le CEB, le CE1D et le CESS (donc de la 6e primaire à la 6e secondaire). Et nous allons demander de supprimer les examens", a-t-elle ajouté.

Pourquoi une telle annulation ? "Ces épreuves sont préparées en amont, depuis des mois. Donc à un moment donné, elles ne sont plus adaptées si on continue à perdre du temps".

Si le confinement est prolongé, ce qui sera probablement le cas, comment va-t-on coter les élèves ? "Nous avons fait le choix de récupérer un maximum de temps jusqu'à la fin de l'année, donc jusqu'au 26 juin, pour rattraper au maximum les apprentissages et ne pas perdre trop d'éléments du programme. Dès lors, les écoles pourront évaluer les élèves par rapport au travail fourni jusqu'à la fin de l'année: ça peut être des évaluations formatives, des interros… On va faire confiance aux enseignants qui connaissent très bien leurs élèves, et peuvent mesurer leur progression, leurs efforts. Car certains comptaient sur la fin de l'année pour 'se refaire', comme ils disent".

Le 29 et le 30 juin serviront "pour les conseils de classe et les délibérations". Pas d'école jusqu'au 3 juillet, ce qui avait été évoqué il y a quelque temps. 

Précision importante: ceci ne concerne donc pas l'enseignement supérieur, où les cours ont continué à être (plus ou moins...) donnés à distance, où des prolongations sont possibles jusqu'au 10 juillet, et où les examens auront lieu comme prévu. 

> CORONAVIRUS: consultez les dernières informations  

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions

 

Vos commentaires