En ce moment
 
 

Le président des médecins généralistes remonté contre la ministre de la Santé: "Son manque de communication aide à faire peur aux gens"

 
CORONAVIRUS

Au total, 50 personnes ont été infectées par le coronavirus dans notre pays. Le président des associations de médecins généralistes estime que la ministre de la santé ne gère pas bien la communication.

Thomas Orban est le président du collège de médecine générale, représentant des généralistes. Mais aujourd’hui, Thomas Orban est surtout un homme en colère contre la ministre de la santé Maggie de Block et sa gestion du coronavirus: "Il n’y a pas de concertation avec le cabinet fédéral et les médecins généralistes. Il n’y en a pas", insiste Thomas Orban. "La situation communicationnelle est mal gérée à tous points de vues. Ça rend donc la situation confuse et ça aide à faire peur aux gens plutôt qu’à les rassurer. Il est important, dans une situation de crise, de tenir les acteurs de première ligne, les médecins généralistes, au courant. Le fait que ce ne soit pas le cas nous choque."

Des consignes qui ne paraissent pas applicables

Comme exemple, il nous montre les consignes reçues par les médecins généralistes. La procédure à suivre: recevoir les malades directement dans leur cabinet et porter un masque. "Ça ne me paraît pas très applicable, sauf peut-être pour quelques médecins qui auraient encore trouvé des masques ou dans des pharmacies qui ont encore des masques? Mais par exemple à Bruxelles, je pense qu’il n’y a plus de masques du tout!"

Maggie De Block renvoie la balle

Nous avons tenté de contacter Maggie De Block, ministre fédérale de la santé en charge de la gestion de la crise du coronavirus. Réponse? Pas d’interview. Elle nous renvoie vers les ministres régionaux de la santé en charge de l’organisation de la première ligne de soin : les généralistes et les pharmaciens… Mais qui ne gèrent pas la crise. Bref, ça tourne en rond, et en attendant, les médecins généralistes sont mal équipés et mal informés.

 

 

Vos commentaires