En ce moment
 

Les pharmaciens bientôt payés au forfait lorsqu'ils seront de garde: qu'est-ce que ça change?

Les pharmaciens de garde seront bientôt payés au forfait, et non plus en fonction du nombre de clients reçus en dehors des heures de bureau. Et le patient ne paiera plus de supplément s'il y a une ordonnance. Comment les pharmaciens accueillent-ils cette nouveauté ?

Une semaine tous les 7 mois, une pharmacie de Woluwe-Saint-Lambert, où s'est rendu une équipe pour le RTLINFO 13h, est de garde. Elle est ouverte 24 heures sur 24 durant 7 jours d'affilée.

"Un dimanche de garde, c'est 100 à 120 patients à la pharmacie de garde, explique François Parent, le pharmacien. La nuit, c'est 3, 4 ou 5."

Aujourd'hui, le supplément pour un médicament urgent est de 5,32 euros, payé directement par la mutuelle. Donc, si seulement 3 clients viennent sur une nuit, le pharmacien ne sera payé que 16 euros pour sa garde, soit un montant dérisoire.

"Ce sont les titulaires des pharmacies comme moi, qui font la garde, ajoute François Parent. On ne va pas payer quelqu'un pour faire la garde. Il ne va pas se contenter des 5 euros de taxe de garde comme honoraires de garde. Ce n'est pas rentable, mais bon, on le fait".


"On ne gagne pas sa vie avec ça"

Pour mettre fin à cette situation, les pharmaciens vont désormais recevoir un forfait en plus pour cette garde de nuit, indépendant du nombre de clients. Le montant sera de 65 euros.

"C'est un petit quelque chose qu'on a en plus. C'est tout ce qu'ils savent nous donner mais c'est pas mirobolant. On ne gagne pas sa vie avec ça", dit encore le pharmacien. 


La fin de la taxe de garde : dans quel cas pour le patient ? 

Cette fin d'honoraire concerne uniquement les médicaments prescrits par le médecin. Pour le lait de bébé ou les antidouleurs sans prescription achetés pendant la nuit par exemple, il y aura toujours un supplément à sortir de sa poche.

Vos commentaires