En ce moment
 

Les piscines en plein air consomment énormément d'eau: ça peut aller jusqu'à 270.000 litres par jour!

Avec les fortes chaleurs, nous consommons beaucoup plus d'eau que d'ordinaire. Les Belges se ruent aussi sur l'eau en bouteille. Les usines d'eaux wallonnes carburent à plein régime pour l'instant. Et dans les piscines de plein air, aussi, on consomme énormément d'eau ces jours-ci. Au Domaine provincial de Wégimont, en province de Liège par exemple, il y a entre 1.000 et 2.500 baigneurs par jour. Pour des raisons d'hygiène, l'eau doit être renouvelée. Et peu importe la sécheresse, ce sont des centaines de mètres cubes d'eau qui sont jetés et remplacés tous les jours ont constaté nos journalistes Samuel Ledoux et Ghislain Federspiel.

Cet été, sans doute plus que les autres, la piscine en plein air attire. Dès l'ouverture, des centaines de personnes se jettent à l'eau. Une eau qui demande une attention toute particulière. "En continu, maintenant, nous relâchons un peu d'eau pour renouveler l'eau. Il faut savoir que nous changeons 60 litres d'eau par nageur pour garantir la qualité", confie Eric Mestrez, directeur du Domaine provincial de Wégimont, à nos journalistes Samuel Ledoux et Ghislain Federspiel. Si vous ajoutez les gens qui entrent et sortent des bassins, ce sont pas moins de 270.000 litres d'eau qui peuvent être renouvelés quotidiennement à Wégimont.

Trois filtres géants nettoient les piscines

Plusieurs fois par jour, Grégory Capier, le responsable de la piscine, doit vérifier les installations. "On contrôle le chauffage principalement, les UVs et nos trois filtres pour les grands bassins". Des filtres géants capables de nettoyer les trois piscines du domaine. "On filtre 360 m3 d'eau en une heure, en sachant que la piscine fait 1.200 m3 au total, en passant en appoint par des filtres UVs pour tuer vraiment toutes les bactéries au maximum avant d'être réchauffés et rejetés dans la piscine".

Un traitement des eaux obligatoire

Un traitement des eaux obligatoire qui se déroule en permanence 24h/24 pour conserver une qualité et une hygiène irréprochables malgré la crème solaire ou le maquillage des nageurs. "Dès que l'affluence commence à venir, on commence à évacuer de l'eau pour la traiter avant de la rejeter à l'égout et, en compensation, on rajoute de l'eau propre, de l'eau claire qui est traitée en chlore et en acides, pour avoir une eau en permanence limpide", explique encore Eric Mestrez.

Rien que sur le mois de juillet, 50.000 personnes sont venus se baigner à Wégimont.

Vos commentaires