En ce moment
 

Les places en crèche se font rares en Belgique: "Nous avons 100 demandes par an, nous n'en acceptons que 20"

Inscrire son enfant dans une crèche est devenu difficile dans notre pays. Comme de nombreux établissements, "Les Calidoux", situé à Chaudfontaine, se retrouve dans une situation délicate: celle de refuser des enfants.

La crèche "Les Calidoux" accueille chaque année 24 enfants habitant dans la commune uniquement. Vu le nombre de demandes, l’équipe est contrainte de refuser l’accès aux autres. "Nous avons une centaine de demandes par an, mais nous ne pourrons accepter qu'une vingtaine de familles chaque année", explique Christine Larue, la directrice de cet établissement.

Un constat qu'elle déplore et regrette. "Il y a d'autres structures d'accueil bien entendu dans la région, mais nous savons que trouver une place en crèche est une réelle difficulté pour les familles", explique la directrice. 

Nouvelle habitation, nouvelle famille, le problème s’intensifie. Ici, le taux de couverture, c’est-à-dire le nombre de places par rapport aux nombre d’enfants en âge d’aller en crèche se situe sous les 30% alors que l’ONE l’évalue à 40% ailleurs. Le plan cigogne, cette crèche l’attends impatiemment et l’anticipe. "On a un projet d'une nouvelle crèche de 70 places ici à Chaudfontaine", explique Christine Larue. "Dés que l'appel est lancé, on va y répondre et on espère vraiment pouvoir répondre à cette demande".

12 places supplémentaire ont d’ailleurs déjà été ouverte en janvier dans une autre structures juste à côté.

Vos commentaires