Les routes belges "dangereuses pour les piétons" selon Touring: voici quelques conseils à suivre

Les routes belges

Après le Portugal et l'Italie, la Belgique est le pays d'Europe de l'Ouest dont les routes sont les plus dangereuses pour les piétons, indique vendredi l'organisation de mobilité Touring.

"En 2017, 4.034 piétons sont décédés ou ont souffert de blessures graves sur nos routes. Une hausse de 248 cas par rapport à 2012. La Belgique se positionne de cette façon, en Europe de l'Ouest, comme le troisième élève parmi les moins bons de la classe (après le Portugal et l'Italie). En 2017, 95 piétons sont morts sur nos chaussées. Alors que l'année précédente (2016), on comptait 78 décès, soit 16 de moins. Ce qui représente 16% de tués sur le total des victimes de la route en 2017", précise Touring dans un communiqué. Alors que le nombre de victimes ne diminue que faiblement d'année en année, Touring juge "primordial" de conscientiser en particulier les piétons.

Touring leur recommande de ne pas porter d'habits sombres, surtout lorsque la luminosité est faible; de respecter les feux de circulation et d'établir un contact visuel avec le conducteur lorsqu'il traverse; de ne pas se laisser distraire par un smartphone ou des écouteurs limitant les alertes sonores. Aux usagers de la route, il est recommandé de faire encore plus attention en soirée; de ne pas se laisser distraire par un passager ou un appareil électronique; de diminuer la vitesse à l'approche des passages pour piétons et zones fréquentées par des piétons.

"Nous voulons sensibiliser la plus grande partie des usagers de la route sur les risques encourus par les piétons et le respect mutuel nécessaire. Diminuer le nombre de victimes piétonnes ne peut se faire qu'en œuvrant pour obtenir des usagers de la route 5 étoiles, des moyens de locomotion 5 étoiles avec des infrastructures 5 étoiles. Une sensibilisation récurrente est indispensable", conclut Touring.

Vos commentaires