En ce moment
 

Les smartphones sources de tensions dans les familles: "Ma mère me demande de lâcher mon téléphone alors qu’elle a toujours le sien en main"

Les smartphones sources de tensions dans les familles:

A Hambourg, en Allemagne, des enfants ont manifesté pour attirer l'attention de leurs parents parce qu'ils estiment que ceux-ci passent trop de temps sur leur téléphone au lieu de s'occuper de leur famille. C’est un sentiment que beaucoup de jeunes partagent aussi chez nous. Reportage de Sébastien Rosenfeld et Éric Poncelet.

Pour les adolescents, se passer du smartphone est presqu’impossible. Mais ils ne sont pas les seuls. Les parents sont souvent leurs meilleurs exemples.

"Ma mère passe son temps sur internet", raconte une ado. Elle ne manque pas de le lui reprocher. "Elle me demande de lâcher mon téléphone alors qu’elle a toujours le sien en main", fait-elle remarquer.

Selon une étude d’un opérateur téléphonique 60% des parents et 69% des enfants considère que le portable est une source de tension en famille.

"Il y a plus de téléphone chez nous que de discussion", raconte une autre.

La gestion du GSM est un vrai défi pour les parents, qui ne sont pas toujours exemplaires. 37% des enfants trouvent que les adultes utilisent trop leur smartphone.


Attention à ne pas "brouiller les règles"

"C’est toujours urgent", s’amuse une maman. "Parfois, ils rouspètent, me demandent plus d’attention", constate-t-elle. Dans ce cas, la mère de famille approuve et met de côté son gsm.

La majorité des familles que nous rencontrons restent conscients du danger d’une utilisation excessive du gsm chez les plus jeunes.
Elles mettent souvent en place un encadrement.

"A la maison, il a le droit d’avoir son smartphone sauf à l’heure où il doit aller au lit et à table, on évite de répondre"

Le smartphone demande une éducation dès le plus jeunes. À la fois outil ludique et de travail, il s’impose souvent de manière excessive dans la vie des familles.

"Un enfant à 5 ans ou 6 ans va demander ‘tiens pourquoi, et pourquoi et pourquoi ?’, Si vous êtes sur votre smartphone, ça va vous énerver. Un énervement qui n’est pas bon au niveau de la famille", estime Patricia Istas, coach en développement personnel

"Si on dit à son enfant 'hors de question de regarder la télé' ou 'hors de question d’être sur son ordinateur ou son téléphone à table' alors qu’on est soi-même sur sa tablette 24 heures sur 24, évidemment ça brouille les règles et l’enfant ne comprend pas", Pour les spécialistes de l’enfance, l’exemplarité parentale reste la clef du succès.

Vos commentaires