En ce moment
 

Les soldes d'hiver commencent demain: saviez-vous que cette période est divisée en trois parties? (vidéo)

  • Les commerçants préparent les soldes d

  • A quelques heures des soldes, le SNI appelle les commerçants au calme

 

C'est demain/mercredi que débutent les soldes d'hiver, avec de bonnes affaires à la clé, vu les stocks restants. Les commerçants se préparent au rush des premières heures... En témoigne ce reportage de nos journalistes Vincent Jamoulle et Marc Evrard dans les rues de Liège.

Le coup d'envoi des soldes sera donné mercredi janvier en Belgique et les fans de shopping pourront en profiter jusque fin janvier.

Une période cruciale pour les commerçants, qui proposeront des réductions importantes dès les premiers jours en raison des stocks particulièrement fournis, selon plusieurs associations qui les représentent. "Les soldes démarreront sur les chapeaux de roue, avec des réductions de 30 voire 50%. Plusieurs commerçants indiquent posséder autant voire plus de stock que l'année dernière", fait savoir lundi la fédération Comeos, qui représente les grandes chaînes comme Primark ou Zara. Un sondage de l'Union des classes moyennes avait déjà révélé jeudi que la moitié des commerçants ont des stocks plus importants que l'an dernier.

Meilleures que l'année dernière?

Les boutiques espèrent attirer du monde en cette deuxième semaine de vacances de Noël. Les soldes sont les bienvenus après un automne assez faible en termes de ventes, selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI). Quelque 41% de ses membres ont vu leur chiffre d'affaires stagner et 37% ont connu une baisse au cours des derniers mois. Un magasin de vêtements et de chaussures sur cinq s'attend à ce que les soldes d'hiver se déroulent mieux que l'année dernière, lorsqu'ils s'étaient clôturés sur une légère augmentation du chiffre d'affaires (+1%).

En trois parties

Les soldes dureront tout le mois de janvier, en trois séquences: soldes (période qui va s'écouler lors de la première semaine et demie), les nouvelles démarques (ce sont les deux semaines du milieu comme on dit) et les dernières démarques (c'est la dernière semaine du mois de janvier qui est la semaine la plus intéressante au niveau des pourcentages mais moins au niveau des choix).

Black Friday, ventes couplées, etc.

Le SNI s'inquiète par ailleurs de la multiplication des périodes de promotions au cours de l'année (Black Friday, ventes couplées, nombreuses réductions octroyées par les grands webshops internationaux...). "Pour le consommateur, ce sont de bonnes nouvelles mais beaucoup moins pour les commerces de détail. Les magasins de vêtements sont forcés de prendre part à cette 'course aux réductions' pour ne pas perdre de clients mais cela a un impact sur leur chiffre d'affaires, leur bénéfice et donc la viabilité de leur commerce", affirme Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Vos commentaires