En ce moment
 

Les supermarchés vont bientôt concurrencer les pharmacies en Belgique

Les supermarchés vont bientôt concurrencer les pharmacies en Belgique

L'Union européenne a estimé que la mainmise des pharmacies sur certaines catégories de produit va à l'encontre de la libre circulation des biens.

Les supermarchés et autres magasins pourront vendre des équipements d'aide médicale, comme des pansements stériles et des autotests. La ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) a l'intention de présenter un arrêté royal en ce sens, rapportent les journaux de Mediahuis mardi.

La vente des médicaments reste en Belgique un droit exclusif des pharmaciens, mais un changement est en vue pour les dispositifs d'aide médicale. L'interdiction de vendre entre autres des pansements stériles, des prothèses, des gouttes nasales et des autotests dans les magasins et autres supermarchés va à l'encontre de la libre circulation des biens selon les règles européennes.

L'Ordre des pharmaciens n'a pas encore de position officielle sur la décision, mais son président Gert ­Laekeman, qui s'exprime à titre personnel, demeure sceptique. "L'UE se base sur la libre circulation des biens d'un point de vue économique. Mais les pharmaciens ont prêté serment en plaçant l'intérêt médical du patient au premier plan", affirme-t-il dans la Gazet van Antwerpen. "Qui vend des équipements d'aide médicale doit le faire dans une optique de soin. J'espère que des mesures de sécurité seront comprises dans l'arrêté", ajoute-t-il.

Vos commentaires