En ce moment
 

Grève dans les transports: le point complet sur la situation

  • Grève intersectorielle de la CGSP: le point sur la situation des TEC wallons

  • Les TEC Charleroi et Liège particulièrement touchés par la grève de la CGSP

  • Grève intersectorielle de la CGSP: administrations, prisons et poste sont touchées

  • Grève intersectorielle de la CGSP: le point sur le trafic ferroviaire et à Bruxelles

 

Les militants du syndicat socialiste des services publics CGSP/ACOD font grève ce mardi 27 février pour dénoncer la réforme des pensions autour des métiers lourds. La CSC Services publics et le Syndicat libre de la fonction publique (SLFP) ne prennent pas part au mouvement. Les transports publics (SNCB, Stib, TEC et De Lijn) dans leur ensemble connaîssent des perturbations. Les administrations, les écoles et la poste sont aussi concernées par cette grève intersectorielle.

En Wallonie, le rendez-vous a été fixé à 10h à Tournai. Environ un millier de personnes s'y sont retrouvés pour protester contre la réforme des pensions, comme a pu le constater notre journaliste Justine Roldan-Perez, présente sur place.


 
Au nord du pays, les militants se sont rassemblés à Bruges vers 11h00.

LE POINT SUR LA SITUATION À 14H

TRAINS

Les transports publics étaient encore fortement perturbés mardi après-midi en raison de la grève intersectorielle menée par la CGSP. Le rail connaissait toutefois une légère amélioration. Les trains continuaient à rouler de manière irrégulière.

Au nord du pays, un peu plus de deux trains sur trois roulaient avec une bonne connexion (70% des trains) depuis Bruxelles vers Gand ou Anvers. Entre Anvers et Gand, 60% des trains roulaient alors que la moitié des trains circulaient entre Gand et le littoral.

La Wallonie connaissait aussi une amélioration avec sur l'ensemble du réseau, un peu moins de deux trains sur trois qui étaient opérationnels. La moitié des trains quittaient la capitale pour rejoindre Namur ou Liège. Quarante pour cent des trains circulaient entre Bruxelles et Charleroi et deux sur trois sur la dorsale wallonne, indiquait un porte-parole de la SNCB.

STIB

Les lignes de métro 1, 2 et 5 sont exploitées, les lignes de trams 3, 4, 7, 82, 92 et 94 également. Quant aux lignes de bus, seules les lignes 15, 21, 29, 34, 66, 71, 87 et 95 et la navette 94 sont desservies.

La situation ne devrait pas empirer dans la journée, la Stib essayant de maintenir dans l'après-midi les lignes qui ont été opérationnelles en matinée. "Tout dépendra des intentions des équipes de l'après-midi", a précisé la porte-parole. La Stib rappelle que des attestations de perturbation peuvent être obtenues en ligne.


TEC

TEC Charleroi

Dépôt d'Anderlues > 27% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Jumet > 14% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Genson > 9% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Nalinnes > 62% des véhicules sont sur le réseau

M1-M2: 2 métros circulent
M3: 1 métro circule
M4: 1 métro circule

TEC Hainaut

Mons : 27% de services assurés
Borinage : 0% de services assurés
Centre : 30% de services assurés
Hainaut occidental : 70% de services assurés

Les espaces TEC sont ouverts de façon normale à Mons de 7h30 à 18h. À La Louvière l'ouverture est réduite de 8h à 14h. À Tournai, l'endroit a exceptionnellement été fermé le matin.

TEC Liège-Verviers

Environ 37% des services du TEC Liège-Verviers sont assurés.

Bassenge : 9% des services assurés ;
Eupen : 100% des services assurés ;
Jemeppe : 8% des services assurés ;
Omal : 30% des services assurés ;
Oreye : 15% des services assurés ;
Robermont : 51% des services assurés ;
Rocourt : 15% des services assurés ;
Verlaine : aucun bus n'est sorti ;
Verviers : 64% des services assurés ;
Wanze : aucun bus n'est sorti ;
Warzée : 27% des services assurés.

Cliquez ici pour connaître le dépôt dont dépend votre ligne.

TEC Namur-Luxembourg

Province de Namur : 78% des voyages sont assurés. Via ce lien, cliquez sur la carte de Namur pour voir le détail des perturbations.
Province de Luxembourg : 85% des voyages sont assurés. Via ce lien, cliquez sur la carte du Luxembourg pour voir le détail.

TEC Brabant wallon

Selon le TEC, 70% des services sont assurés en province de Brabant wallon. Vous pouvez cliquez sur ce lien pour consulter le tableau des parcours supprimés. "Tous nos Espace-TEC seront ouverts, par contre notre mobi-ESPACE TEC ne circulera pas ce jour-là à Braine-Le-Château", précise la société de transports en commun.


ROUTES

Les grands axes qui mènent à Bruxelles ont connu des perturbations ce mardi matin, mais vers 14h, la circulation était assez fluide sur la plupart des autoroutes en Wallonie et en région bruxelloise.


SERVICES POSTAUX

La grève intersectorielle a peu d'impact sur les activités de bpost, a fait savoir la société. Aucun centre de tri n'a été bloqué. La distribution des journaux a bien été assurée sur l'ensemble du pays. Bpost s'attend à ce que 80% du courrier et des colis parviennent aux destinataires ce mardi.


COLLECTE DES DÉCHETS À BRUXELLES

La collecte de déchets en Région bruxelloise est fortement perturbée ce mardi matin en raison de la grève intersectorielle menée par la CGSP. Bruxelles-Propreté a recensé une douzaine de communes de la Région bruxelloise où les collectes n'étaient pas assurées complètement. Les communes les plus touchées étaient Evere, les deux Woluwe (Saint-Lambert et Saint-Pierre) et Anderlecht. Bruxelles-Propreté demande aux habitants dont les sacs n'auront pas été collectés de les rentrer et de les présenter aux collectes suivantes: sacs blancs à la collecte du vendredi 2 mars et sacs bleus à la collecte du mardi 6 mars. Les collectes d'encombrants à domicile étaient assurées.

 

POURQUOI CETTE GRÈVE?


"Plusieurs éléments inacceptables"

Selon le syndicat socialiste, le projet de loi du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine comporte "plusieurs éléments inacceptables". Les périodes d'absence pour maladie, accident du travail, congé de maternité... ne sont pas prises en compte pour le calcul de la pension anticipée dans le cadre de la pénibilité, souligne l'organisation. En outre, aucune solution n'est trouvée pour les agents contractuels des services publics. Le syndicat socialiste dénonce également le flou qui règne autour des catégories professionnelles entrant en ligne de compte pour la reconnaissance de la pénibilité et sur la façon dont les critères seront octroyés. "Pour la CGSP, il est clair que le gouvernement Michel, au travers de ce dossier, ne vise qu'à réaliser une économie budgétaire importante sur le dos des agents de la fonction publique."


Deux syndicats estiment l'action prématurée

La CSC-SP et le SLFP ne prendront pas part à cette journée de grève. Les deux syndicats estiment l'action prématurée alors que les organisations syndicales sont en discussion avec le ministre concernant la problématique des métiers lourds. Une marche pour l'emploi est certes prévue à Liège, à l'initiative de la CSC Liège Huy Waremme, mais elle ne s'inscrit pas dans le même contexte que l'action du syndicat socialiste.

Vos commentaires