En ce moment
 

Les victimes des attentats du 22 mars ont manifesté ce mercredi: que demandent-ils à Charles Michel?

Les victimes des attentats du 22 mars ont manifesté ce mercredi: que demandent-ils à Charles Michel?
©RTLINFO

Près d'une vingtaine de victimes des attentats de Bruxelles ont manifesté, mercredi à partir de 12h00, au carrefour de la rue de la Loi et du boulevard du Régent, pour faire valoir auprès du Premier ministre Charles Michel les problèmes liés à leur indemnisation. Une délégation doit être reçue dans l'après-midi par un représentant du cabinet.

Des messages comme "Abandonnés par nos dirigeants", "Discrimination et inégalité de traitement" ou encore "Une aide digne pour les victimes des attentats" étaient inscrites sur des pancartes. "Les victimes ont été abandonnées depuis 3 ans maintenant", déplore Jamila Adda, présidente de Life4Brussels, l'association à l'initiative de cette manifestation. "Elles sont à bout. Elles attendent du gouvernement qu'il tienne ses promesses". Elle souligne qu'il y a de nombreux problèmes pour les indemnisations et appelle à la création d'un fonds de garantie : "Il faudrait un vrai fonds de garantie en Belgique, tels que ceux qui existent en France, en Espagne et dans d'autres pays".

Pour le procès qui devrait débuter en 2020, l'association espère pouvoir créer un collectif d'avocats afin de gagner en force et de faciliter les débats lors des audiences. Le procès s'annonce long, avec près de 6.200 procès-verbaux. Près de 600 victimes se sont constituées parties civiles et douze personnes sont pour le moment inculpées.

Vos commentaires