En ce moment
 
 

Les voyageurs revenant d'une zone rouge peuvent se faire tester sans passer par un médecin

Les voyageurs revenant d'une zone rouge peuvent se faire tester sans passer par un médecin
 
 

(Belga) Les voyageurs revenant d'un séjour en zone rouge, pour lesquels un test de dépistage et une période de quarantaine sont obligatoires, et les personnes en contact étroit avec un porteur du virus peuvent désormais se rendre directement dans un centre de tri ou dans certains laboratoires afin de réaliser un test PCR, en se munissant d'un code qui leur aura été transmis par SMS, selon une nouvelle procédure adoptée par Sciensano vendredi. Ils ne devront donc plus s'adresser d'abord à leur médecin généraliste mais seront par contre priés de le faire en cas de résultat positif ou de développement de symptômes.

Depuis le 1er août, toute personne revenant en Belgique après un séjour à l'étranger de plus de 48 heures doit remplir le 'Passenger Locator Form', un formulaire permettant de savoir où le voyageur s'est rendu. Cela s'applique à tous les séjours à l'étranger, quel que soit le moyen de transport. Cela permet aussi à la personne concernée de savoir si elle revient d'une zone à risques. Si, après avoir rempli ce formulaire, une personne est considérée comme étant à haut risque, car revenant d'une zone rouge, mais qu'elle ne présente pas de symptômes, elle recevra un SMS avec un "code de prescription du test corona" qui lui permettra d'effectuer un test. Jusqu'à présent, les voyageurs dans ce cas de figure recevaient un message leur demandant de s'isoler et de contacter un médecin, qui devait ensuite leur indiquer où se faire tester. Ce n'est qu'alors que ces personnes recevaient un second SMS permettant de procéder au test. "Ce test PCR peut donc désormais être effectué directement dans un centre de tri ou un laboratoire (sans ordonnance), à condition que ce dernier puisse vérifier la validité du code de prescription pour le patient en question et remplir un formulaire électronique, nécessaire à la recherche des contacts. Pour cela, le laboratoire ou le centre de tri doit être contacté par téléphone, en ligne ou par l'intermédiaire du médecin généraliste, selon l'organisation locale", détaille Sciensano. En cas de symptômes, il est demandé aux patients de contacter par téléphone leur médecin généraliste dès que possible et de lui faire part de ses antécédents de voyage. Sciensano recommande aux voyageurs asymptomatiques de retour d'une zone orange de se faire tester, même si ce dépistage n'est pas obligatoire. "Si, en concertation avec le médecin généraliste, il est décidé de passer un test, celui-ci doit être effectué par le médecin généraliste ou dans un centre de tri." Il est également conseillé à ces personnes d'observer une période de quarantaine. Les personnes en contact étroit avec des patients atteint du Covid-19 peuvent, par ailleurs, désormais également se rendre directement dans un centre de tri ou un laboratoire grâce à un code SMS. Cela concerne les personnes identifiées grâce au 'tracing' et qui se sont trouvées dans la même pièce ou un environnement fermé avec un patient positif au coronavirus pendant plus de 15 minutes, où une distance de 1,5 mètres n'a pas toujours été respectée et/ou où des objets ont été partagés. (Belga)




 

Vos commentaires