En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: situation inquiétante dans les maisons de repos, le personnel est débordé

 
CORONAVIRUS
 

Les personnes âgées sont à nouveau touchées par le virus, y compris dans les homes où la situation devient inquiétante. Il manque toujours du personnel pour faire face à cette deuxième vague.

Cette semaine, une soixantaine de résidents et employés d'une maison de repos située à Braine-le-Château ont été testés positifs au coronavirus. Le personnel s’inquiète car il ne parvient plus à faire face à la charge de travail. Un employé a accepté de témoigner anonymement. "On est équipés de deux bras, on en n'a pas quatre. Donc il y a des priorités et donc il y a des gens qui sont délaissés dans leur lit, qui n'ont pas leur déjeuner ou leur repas du midi à l'heure", nous confie-t-il.

Cette situation est particulièrement difficile à vivre moralement pour cet employé qui a l’impression de ne plus faire correctement son travail. "Je suis gêné par rapport aux familles et par ce que je vois. Je ne suis pas bien du tout, toute l'équipe n'est pas bien", lâche-t-il. 

L'un des responsables de la maison de repos nous assure faire son maximum pour renforcer les équipes rapidement. De son côté, Nicolas De Commer, permanent Setca Fgtb dans le Brabant wallon, n'est pas serein. Il a récemment été contacté par des membres du personnel. "Quand on se rappelle des dégâts que ça a pu faire lors de la première vague, il y a de quoi être très inquiet. On a un personnel qui est déjà effrayé. C'est la panique sur place et ils sont débordés", affirme-t-il.

Le personnel commence à être très fatigué 

Selon lui, ce système pose problème depuis longtemps. "On travaille depuis une trentaine d'années avec des normes qui ne sont plus à jour car on a une population qui est vieillissante et qui a besoin de plus de soins qu'il y a quelques années.Et là, on se rend compte que le système craque", souligne-t-il. 

Constat inquiétant en Wallonie : en une semaine le nombre de contaminations au sein des maisons de repos a doublé. Dans une maison de repos de Fontaine-l'Evêque que nous visitons, 88 des 120 résidents ont été testés positifs il y a deux semaines. Pour gérer la crise, les membres du personnel même infectés sont restés sur place pour s’occuper des résidents positifs. "Aujourd'hui, on est face à une situation très compliquée. Le personnel commence à être très fatigué comme dans les hôpitaux", déplore Gianni Galluzzo, bourgmestre de Fontaine-l'Évêque

Selon les derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano, le taux de contamination chez les plus de 70 ans a doublé en une semaine.

COVID 19 Belgique : où en est l'épidémie ce samedi 24 octobre? 

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: LES NOUVELLES MESURES

 




 

Vos commentaires