En ce moment
 

Malgré les rivalités suite à la demi-finale de la Coupe du Monde, Belges et Français fêtent le 21 juillet ensemble

Il n'y a pas qu'à Bruxelles qu'on célèbre la Fête nationale. On le fait aussi dans les communes toutes proches de la frontière française, où la tradition veut que les Belges "invitent" leurs voisins français. Une façon d'oublier, cette année, les "petites rivalités" qui sont apparues après une certaine demi-finale.

Les drapeaux belges et français à l’unisson dans le cortège du 21 juillet d’Erquelinnes. Cette année, encore, les autorités belges ont invité leurs voisins français à la fête et les hommages sont partagés. "Nous vivons depuis des années, des siècles en bonne relation. Nos anciens traversaient fréquemment la frontière pour différentes festivités, et puis des Français se sont mariés avec des Belges et inversement, donc il y a toujours eu beaucoup de liens d’amitié", affirme Philippe Brasselet, maire de Vieux-Reng. "On est ensemble avec les Français parce qu’on vit ensemble tout le long de l’année, on a beaucoup de couples qui sont franco-belges", ajoute David Lavaux.


Durant toute la journée, les liens entre Belgique et France sont donc mis à l’honneur. Depuis des décennies, l’histoire du village s’écrit entre ces deux pays. Et au cœur de la fête, la demi-finale de la Coupe du Monde s’invite dans les conversations et ici aussi, l’amitié prend le dessus. "On aurait voulu que ce soit une finale Belgique-France, on aurait rigolé", plaisante une Française.

Vos commentaires