En ce moment
 
 

Marche des jeunes pour le climat à Anvers et Namur: la mobilisation CHUTE fortement

Seulement 400 jeunes à Namur alors qu'ils en attendaient 5.000, plus une centaine à Anvers et une marche à Tournai annulée faute de participants. Le mouvement des jeunes pour le climat s'essouffle clairement en cette 16ème semaine de mobilisation. Au plus fort du mouvement, c'étaient pas moins de 35.000 participants qui étaient mobilisés.

À Namur :

Environ 400 personnes, selon la police, participent ce jeudi depuis 10h30 à la 16e marche nationale pour le climat organisée par Youth for Climate en Belgique. Les organisateurs espéraient attirer 5.000 personnes. La mobilisation est donc beaucoup moins forte qu'attendue.

Dans le cortège, il faut noter la présence de la Namuroise Adélaïde Charlier et de l'Anversoise Anuna de Wever, les deux figures de Youth for Climate en Belgique.

Après s'être rasssemblés devant la gare des trains, les manifestants était aux alentours de 11h30 en train de parcourir les rues de la capitale wallonne. Leur arrivée à la place Saint-Aubain est prévue entre 12h00 et 12h30.

Plusieurs personnes prendront alors la parole et de petits concerts sont également prévus avant la dislocation de la foule, annoncée entre 13h30 et 14h00.

climat02
© Belga

Afin de marquer les esprits, de nombreux jeunes ont décidé de brandir des panneaux mettant en lumière des photographies de la série "Le monde se noie" de l'artiste sud-africain Gideon Mendel.

Cette action est le fruit de la collaboration entre Youth for Climate, l'Intime Festival et le festival Les Solidarités, deux événements culturels namurois majeurs.


À Anvers :

Comme presque chaque semaine depuis mi-janvier, une centaine de jeunes ont à nouveau manifesté ce jeudi matin dans les rues d'Anvers pour réclamer une politique climatique ambitieuse. Le cortège s'est mis en marche peu après 09h00 pour converger vers l'Operaplein.

anvers
© Belga

Les jeunes ont répondu à l'appel des sections locales de Youth For Climate et Students For Climate, accompagnés par une poignée de grands-parents.

En tête de cortège, une large banderole pointait un zéro aux autorités, dénonçant l'absence de politique climatique.


À Tournai :

Comme chaque semaine, une manifestation contre le réchauffement climatique était prévue ce matin dans les rues de Tournai. Mais faute de participants, l'action a cependant été annulée.

C'est à la rue Beyaert, à proximité de la gare de Tournai, que le rassemblement des étudiants était prévu ce jeudi matin, dès 08h30. Selon la police de la zone du Tournaisis, qui devait encadrer le cortège, seuls 35 manifestants étaient au rendez-vous à 09h30.

Faute de "combattants", les organisateurs ont donc décidé d'annuler la manifestation qui était prévue. Dix des manifestants ont néanmoins décidé de prendre le train afin de rallier Namur.


Loin des 35.000 participants en mars

Jeudi dernier, quelque 200 personnes s'étaient rassemblées sur la plage d'Ostende pour un pique-nique décontracté, alors que 150 autres avaient défilé à Anvers.

Les jeunes qui se soulèvent entendent poursuivre leur "grève scolaire" jusqu'au scrutin du 26 mai. Au plus fort du mouvement au mois de mars, jusqu'à 35.000 élèves et étudiants avaient empli les rues de Bruxelles pour exhorter les autorités à agir face au dérèglement climatique. Mais depuis le début des protestations en janvier, aucune avancée politique significative n'a permis d'y mettre un terme, même si la mobilisation s'étiole.

Vos commentaires