Marche pour le climat: vers une nouvelle mobilisation record ce dimanche?

On attend beaucoup de monde demain dans les rues de Bruxelles. Une nouvelle marche pour le climat qui rassemble de plus en plus de manifestants. Gaëtano Boutcher, l'un de ses organisateurs était dans le RTL INFO 13H. Il a répondu aux questions de Luc Gilson.


Luc Gilson: combien serez-vous, demain? Certains parlent de 30.000 personnes, d'autres estiment que ce sera beaucoup plus ?

Gaëtano Boutcher: "Sur l’événement Facebook, nous avons 30.000 inscrits et 77.000 intéressés"


L.G.: quel regard portez-vous sur cette mobilisation des jeunes, qui manifestent eux aussi, désormais, tous les jeudis. C'est le même combat mais ça ne déforce pas un peu vos manifestations à vous ?

G.B.: "Il faut savoir qu’il y a des membres de 'Rise for Climate' qui collaborent avec les jeunes. Evidement que c’est une bonne chose, il faut que les jeunes se mobilisent pour leur avenir. C’est eux qui seront les prochaines victimes du réchauffement climatique. Je suis un papa très inquiet et c’est pour cette raison que j’ai décidé de m’engager et de monter cette mobilisation avec mes collègues. On entre 250.000 millions et 1 milliard de réfugiés, des personnes qui seront forcées de quitter leur territoire d’ici 2050. Ce sont des chiffres évoqués par les scientifiques."


L.G.: qu'est-ce que vous demandez concrètement ? Que le monde politique prenne ses responsabilités ?

G.B.: "Le but est de faire pression sur les pouvoirs politiques et d’exhorter les citoyens à voter pour des partis politiques qui ont pour priorité la lutte contre le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité. Par exemple, 80% des insectes volants ont disparu en 30 ans. Ces insectes nous aident à faire la pollinisation. Que va-t-on manger sans ça ? Cela va devenir de plus en plus compliqué."


L.G. : prévoyez-vous des manifestations jusqu’aux prochaines élections ?

G.B.: "Nous devons en tout cas encore nous concerter, je ne suis pas seul. Mais il est sûr qu’il y aura encore d’autres mobilisations d’ici-là voire même peut-être après."


L.G.: sur le plan pratique, le rendez-vous aura donc lieu demain vers 13h à la Gare du Nord à Bruxelles ?

G.B.: "Nous partirons de la Gare du Nord pour rejoindre la Place du Luxembourg où il y aura des animations et des discours."

Vos commentaires