En ce moment
 
 

Marre de la pluie? Ce n'est pas le cas de Bernard, agriculteur: "L'eau qui tombe, c'est de l'or en barre" (vidéo)

Après un samedi très maussade, place à un dimanche marqué par un avertissement jaune de l'Institut Royal Météorologique (IRM) pour de la pluie jusque 18h dans plusieurs régions. Les prévisions: possibilité de 25 litres/m² en 24 heures. Pourtant, ces pluies ne désolent pas tout le monde. Les agriculteurs s'en réjouissent, après des semaines très sèches cet été. Il est vrai que les cultures et les prairies en avaient bien besoin.

Il a plu toute la nuit, un cadeau du ciel pour la terre cultivée. Le pluviomètre s'affole: 28 litres d'eau par mètre carré depuis samedi/hier soir.

C'est le soulagement pour Bernard Deconinck, agriculteur. "Je pense que beaucoup de personnes râlent parce que c'est un weekend loupé. Mais nous, on se dit que c'est 1) un jour de repos, on est contraint et forcé de ne rien faire et 2) l'eau qui tombe, c'est de l'or en barre! Surtout après des mois de sécheresse", confie-t-il au micro de nos journalistes Aurélie Henneton et Sylvain Winance.

On est loin des petites ondées des dernières semaines. La pluie est continue et arrose les terres en profondeur. C'est tout bon pour les choux, et les grandes cultures comme le maïs et la betterave.

"Là, avec la pluie, les engrais vont fonctionner"

"Pour tous les légumes, c'est du pain béni, ça va pousser!", s'enthousiasme encore Bernard Deconinck. "Moi je dis toujours que 5 litres d'eau de pluie font plus que 15 litres d'eau d'arrosage". En effet, pas besoin d'humidifier les jeunes fraisiers plantés cette semaine pour la saison 2020. C'est rarissime.

De leur côté, les vaches prennent une bonne douche. La pluie tombe à pic aussi pour leurs prairies. L'herbe repousse et nourrira le bétail plus longtemps. "Là, avec la pluie, les engrais vont fonctionner. On va avoir du fourrage qui va repousser pour cet automne. Je pense que certains agriculteurs étaient déjà en train d'entamer leur fourrage d'hiver. Donc là, on peut espérer encore avoir peut-être une production d'herbe pour rallonger notre campagne extérieure et donc consommer beaucoup moins nos fourrages pour cet hiver-ci", précise encore Bernard Deconinck.

Et le niveau monte encore: 31 litres par mètre carré, soit 3 de plus en seulement une demi-heure de pluie.

Vos commentaires