En ce moment
 
 

Miss Belgique 2012: "Maintenant je dois faire attention à comment je m'exprime"

 
 

Laura Beyne de Bruxelles a été sacrée dimanche soir Miss Belgique 2012. La jeune femme de 19 ans s'est imposée devant Aurore De Geest (1ère dauphine) et Jade Moens (2e dauphine). L'élection avait lieu au casino de Knokke.

Une Bruxelloise de 19 ans est la nouvelle Miss Belgique. Laura Beyne s'est vu remettre dimanche soir la couronne des mains de Justine De Jonckheere, Miss Belgique 2011. Lors de l'élection de Miss Bruxelles 2012, elle avait été sacrée première dauphine. La jeune Miss 2012 parle trois langues: le français, le néerlandais et l'anglais. "Je pense que ça a énormément joué, surtout en ce moment, le fait d’être bilingue français néerlandais, c’était un grand avantage", a-t-elle déclaré ce lundi sur le plateau du Journal de 13h. Elle suivait une formation pour devenir agent immobilier, études qu'elle va laisser de côté cette année, pour éventuellement les reprendre lorsqu'elle rendra sa couronne en 2013.

Emotion et joie

A l'annonce de son sacre, le jeune femme métisse n'en croyait visiblement pas ses yeux. Elle se tenait le visage dans les mains et fermait les paupières, à mi-chemin entre la joie et les pleurs. "Je suis super contente, je ne m'y attendais vraiment pas. J'aurais jamais cru que je pouvais devenir Miss Belgique (...) C'est vraiment un rêve qui se réalise", a-t-elle confié au micro de Justine Sow.

Bourde

Lors d'une interview dimanche soir, Laura Beyne a dérapé en affirmant être "plus ou moins pour les mariages homosexuels" avant d'ajouter que les homosexuels étaient "quand même des êtres humains". Ce lundi sur le plateau du Journal de 13 heures sur RTL-TVI, Luc Gilson est revenu sur cette déclaration, qui était avant tout une formulation maladroite de sa pensée: "Ma réponse par rapport aux mariages homosexuels, ce n’était vraiment pas pour le dire méchamment, c’était surtout pour les homosexuels que je voulais le dire, mais bon, avec le stress, j’ai du mal m’exprimer. Maintenant je sais très bien que je dois bien faire attention à comment je m’exprime", a déclaré la nouvelle Miss.

Un podium 100% francophone

A ses côtés sur le podium ont pris place deux autres francophones. La première dauphine est Aurore De Geest (21 ans) de Gosselies (Hainaut) et la deuxième dauphine Jade Moens (21 ans) de Bierges (Brabant wallon). L'ensemble des 20 finalistes présentes à Knokke ont élu Sophie Boulanger de Terwagne (Liège) Miss sympathie.

> SA FAMILLE SURPRISE ET EMUE

> VOS REACTIONS SUR FACEBOOK: "Superbe Bruxelloise"




 

Vos commentaires