En ce moment
 

Quelles conséquences pour les moissons avec cette chaleur ?

Le beau temps de ces dernières semaines a eu des conséquences pour les moissons. Elles ont commencé avec plus d'une semaine d'avance. Et surtout, les agriculteurs peuvent profiter d'une fenêtre de plusieurs jours sans pluie pour moissonner.

Sous 28 degrés, les moissonneuses-batteuses tournent à plein régime. Cette année, Jean un agriculteur a le sourire. Pas de stress, les conditions météo sont au beau fixe. La moisson a même un peu d’avance. "Chaque année, nous sommes plus tôt. Avec le coup de chaleur que l’on vient d’avoir ces derniers jours, il est évident qu’ils ont été grillé comme on dit. Si nous n’avions eu ce temps-là, on n’y serait pas maintenant", fait savoir Julien.

Les hectares d’escourgeons de Julien sont produits pour l’alimentation du bétail. Mais à cause des températures instables du mois d’avril, les épis sont plus courts qu’à l’habitude, ils portent moins de gras. "Vers le mois d’avril, on a eu des températures très chaudes durant la journée et plus fraîche durant les nuits. À ce moment-là, la plante a eu un stress. Le grains est beau, le grain est lourd", ajoute Julien. Seul lot de consolation, le calibrage des grains est plus gros. Il est calculé en kilo par hectolitre. Les moissons devraient se terminer au mois d’aout. Elles dépendent surtout de la pluviométrie, mais pour l’escourgeon, tous les signaux sont au vert.

Vos commentaires