En ce moment
 
 

Noah va rentrer en 1ère primaire lundi: voici pourquoi être stressé peut être bénéfique pour son adaptation

La rentrée peut également être source de stress pour les enfants, car elle implique souvent des changements. Rassurez-vous c’est tout à fait normal et même bénéfique pour l’adaptation… Noah va découvrir les primaires ce lundi. Son père nous confie son inquiétude.

Même si les vacances sont presque terminées, il est encore temps d'en profiter. Cédric et son fils Noah l'ont bien compris. Cette année, c'est une nouvelle aventure qui commence pour le jeune garçon qui fait son entrée en primaire. S'il est un peu inquiet, c'est à cause des changements qu'il va rencontrer.

"Je vais être dans la grande école en haut", nous confie Noah un peu inquiet. Et d'ajouter: "Elle est plus grande que celle en bas.."

Inquiétude également du côté des parents, partagés entre la nécessité de le protéger et de le laisser se confronter à de nouvelles expériences, comme l'explique Cédric, le papa de Noah: "On voit notre enfant grandir. Il ne va plus seulement jouer mais apprendre à lire, écrire, donc petit à petit il sera autonome par rapport à tout cela. C'est un mal pour un bien."

Le stress est tout à fait normal même nécessaire pour les enfants en période d'adaptation. Virginie De Potter, psychologue nous l'explique: "L'école est la première expérience d'autonomie, c'est-à-dire que c'est le premier moment où l'enfant est face à lui-même et doit se débrouiller avec une série de nouveautés et chaque parent devrait être fier d'accompagner cet enfant dans cet autonomie. Pour l'aider là-dedans, il est important de lui faire confiance."

"Tout simplement on lui dit que cela ne changera pas grand chose et que l'école c'est un bon moment malgré tout", décrit Cédric, le papa de Noah.

Et voici un bon conseil pour éviter l'augmentation du stress: c'est retrouver une régularité dans le sommeil et les repas.

Vos commentaires