En ce moment
 

Nos prisons bientôt remplacées par des structures de plus petites tailles?

Nos prisons pourraient-elles, à l’avenir, être remplacées par des structures de plus petites tailles. L’idée fait son chemin en Belgique. Un projet pilote va bientôt commencer. L'objectif, est d'avoir un meilleur encadrement du détenu, plus personnalisé, pour au final, une réinsertion plus efficace.

Hans Claus est le directeur de la prison d’Oudenaarde. Il a plus de 30 ans d’expérience dans le milieu carcéral. Aujourd’hui, il milite pour la mise en place de maisons de détention de petite taille intégrées dans la société.

"La détention est quelque chose qui coûte mais qui ne donne rien en retour à la société. Une maison de détention de petite taille, bien ancrée dans l'environnement peut aussi servir dans la société. C'est aussi une chose très importante quand on parle de réparation", explique-t-il.

Sur le même principe de lourd que les maisons de détention, une maison de transition d’environ 15 places ouvrira ses portes le 1 septembre a malines. Un projet pilote qui permet au détenu de terminer sa peine au sein d’une structure à taille humaine

"La petite taille rend possible que les prisonniers ont plus de contacts l'un avec l'autre, vivent des dans conditions plus humaines et puissent travailler en journée", indique Koen Geens, le ministre de la Justice (CD&V).

Cette initiative  trouve échos au sein de plusieurs pays européens, mais ce projet est-il réalisable sur le long terme ?

"Nous avons pensé que si les projets réussissent avec une échelle de 100 personnes, pour tout le pays, ça serait déjà pas mal. C'est un progrès qui demande un certain temps et qui demande d'autres moyens que l'emprisonnement normal", ajoute Koen Geens.

Un autre projet  pilote devrait très prochainement voir le jour cette fois en Wallonie.

Vos commentaires