En ce moment
 
 

Où trouver de la FRAÎCHEUR pendant la vague de chaleur? Voici la liste des piscines, lacs, rivières, kayaks et grottes accessibles

Où trouver de la FRAÎCHEUR pendant la vague de chaleur? Voici la liste des piscines, lacs, rivières, kayaks et grottes accessibles
 
 

Le thermomètre va grimper ces prochains jours et dépassera les 30 degrés au moins jusqu’à dimanche, avec un pic à 37°C samedi. Vous serez sans doute nombreux à rechercher un peu de fraîcheur. Voici un petit guide des lieux où vous pouvez vous rendre… et de ceux interdits.

Les piscines

Il y a premièrement les piscines communales. Celles-ci peuvent ouvrir malgré le coronavirus, mais attention, certaines ont choisi de rester fermées (y compris pour cause de travaux). L'Association des établissements sportifs rapportait le mois dernier qu'environ 22% des piscines resteraient fermées cet été. Renseignez-vous donc avant de vous y rendre.

Les piscines en plein air

Viennent ensuite les piscines en plein air. Attention qu'avec le Covid-19, il est nécessaire de réserver sa place à l'avance dans certaines d'entre-elles, d'autant que le nombre de personnes est limité. Renseignez-vous donc avant de vous y rendre.

  • La piscine Nausicaa de Waterloo Sport
  • LAGO MONS, la piscine du Grand Large (Mons)
  • Charleroi-les-Bains (Loverval/Marcinelle)
  • Aquacentre (Froidchapelle)
  • Domaine provincial de Wégimont (Soumagne)
  • Piscine de Spa
  • Mon Repos (Malmedy)
  • Piscine communale de Trois-Ponts (réouverture le 8 août)
  • Freibad Wiesenbach (Saint-Vith)
  • Domaine provincial de Chevetogne
  • Parc des Roches (Rochefort)

À Soumagne, le nombre d'entrées est limité à 150 personnes le matin et 150 personnes l'après-midi. "D'habitude, il peut y avoir jusqu'à 10 fois plus de personnes que ce que nous avons actuellement", explique Eric Mestrez, le directeur du domaine provincial de Wégimont, au micro de Vincent Jamoulle et Julien Raway. 

À noter que le Domaine provincial du Bois des Rêves à Ottignies est lui fermé cet été pour cause de travaux.

Les lacs et rivières

Il y a aussi les eaux de baignade. La Wallonie en compte pas moins de 33, mais seuls 24 sont ouverts cet été. Certains n'ont pas une qualité d'eau suffisante, tandis que d'autres sont en travaux. Ici aussi, certains nécessitent une réservation à cause du coronavirus. Renseignez-vous avant.

  • Renipont-Plage (Lasne)
  • Grand-Large de Péronnes (Antoing)
  • Centre de délassement de Claire-Fontaine (Chapelle-lez-Herlaimont)
  • Espace Fun du Lac de la Plate Taille (Froidchapelle)
  • Robertville-les-Bains (Waimes)
  • Vennstastic Beach - Worriken Bütgenbach
  • Plage du Relais de Falemprise (Cerfontaine)
  • Lac de Bambois (Fosses-la-Ville)
  • La Lesse à Pont-à-Lesse (Dinant)
  • La Lesse à Houyet
  • La Semois à Membre (Vresse-sur-Semois)
  • La Semois à Vresse-sur-Semois
  • La Semois à Alle-sur-Semois (Vresse-sur-Semois)
  • Domaine du Lac de Chérapont (Gouvy)
  • L'Ourthe à Hotton
  • L'Ourthe à Maboge (La-Roche-en-Ardenne)
  • Centre Sportif de Libramont
  • La Semois au Pont de la Poulie (Bouillon)
  • La Semois au Pont de France (Bouillon)
  • La Semois à Herbeumont
  • La Semois à Chiny
  • La Semois à Lacuisine (Florenville)
  • Centre sportif et culturel de Saint-Léger

À noter que le plan d'eau de la Marlette à Seneffe est réservé aux adhérents du centre Adeps. Le Grand Large à Nimy, le Lac de Féronval à Froidchapelle, le Lac du Ry Jaune à Cerfontaine, la Vallée du Rabais à Virton et les étangs de Recht à Saint-Vith sont eux en travaux. Les différents lieux de baignade de Wallonie sont repris sur cette carte interactive.

Bien vérifier où la nage est autorisée dans les lacs ...

Parmi cette liste se trouvent les Lacs de l'Eau d'Heure (Espace Fun et Relais de Falemprise), à cheval sur les provinces du Hainaut et de Namur. Ils accueillent chaque année en moyenne 1 million de visiteurs sur 1800 hectares accessibles au public, avec ses zones de baignade surveillées et sécurisées.

Martine Poucet, la responsable sécurité du site, explique pourquoi nager ailleurs dans les Lacs de l'Eau d'Heure est interdit et dangereux : "Il y a au niveau des lacs ce qu'on appelle des thermoclines, donc ce sont des changements de température de l'eau qui sont brusques. On est dans une eau qui paraît bonne et puis en nageant on arrive dans un endroit où l'eau est très froide. S'ils boivent la tasse et qu'ils commencent à paniquer forcément il y a risque de noyage. Il y a également des algues filamenteuses qui peuvent s'entourer autour des jambes et également faire paniquer le baigneur. Il y a aussi une centrale hydro-électrique au niveau de la plate taille qui peut se mettre en route à tout moment et donc créer un effet de courant. Donc si le baigneur est trop éloigné du bord, il peut se trouver dans le courant qui l'attire vers les turbines." Par contre, il reste possible de s'y rafraîchir : "On autorise les gens à patauger avec un maximum d'eau jusqu'à la taille. Et tout ce qui est gonflable doit rester à 2 mètres maximum du bord."

Les kayaks

Autre moyen de se rafraîchir par plus de 30°C, le kayak. Il est praticable en eau vive, sur les rivières de l'Amblève, l'Ourthe, la Lesse, la Semois et le Viroin. Attention, il est obligatoire de réserver à l'avance chez la plupart des loueurs de kayak de Wallonie. Malheureusement, se rafraîchir ce week-end avec cette activité ne sera pas possible : le niveau de l'eau n'est suffisant sur aucun des cours d'eau belges où il est organisé, comme le montre cette carte interactive.

  • Coo Adventure, sur l'Amblève à Coo
  • Les Remous, sur l'Ourthe à Hamoir
  • Yourout, sur l'Ourthe à Aywaille
  • Adventure Valley, sur l'Ourthe à Durbuy
  • Brandsport, sur l'Ourthe à La-Roche-en-Ardenne
  • Dinant Evasion, sur la Lesse à Dinant
  • Capsemois, sur la Semois à Vresse-sur-Semois
  • L'Ami Pierre, sur la Semois à Alle-sur-Semois
  • La Vanne, sur la Semois à Alle-sur-Semois
  • Semois Kayaks, sur la Semois à Poupehan
  • Les Epinoches, sur la Semois à Bouillon
  • Les Kayaks de l'Embarcadère, sur la Semois à Chiny
  • Le Batifol, sur la Semois à Chiny
  • Le Montjoie, sur le Viroin à Treigne (Viroinval)

À noter qu'il est aussi possible de pratiquer le kayak ainsi que d'autres sports nautiques comme le paddle ou parfois la voile sur de nombreux lacs mentionnés dans les eaux de baignades, mais aussi sur la Meuse, aux Capitaineries de Namur. Comme ailleurs, attention cependant à bien réserver à l'avance : "Il y a déjà pas mal de réservations, surtout les après-midi", confirme le gérant, Gauthier de Broux.

Les grottes

Encore un autre moyen de trouver de la fraîcheur par des températures caniculaires, c'est de s'enfoncer sous la terre… La Wallonie compte ainsi plusieurs grottes visitables. Le Covid-19 oblige à réserver à l'avance, mais aussi, ici, à porter le masque. Mais c'est l'occasion de profiter de températures tellement fraîches qu'il vaut mieux ne pas oublier sa petite laine… comme le rappelle Ronald Renson, responsable opérationnel des grottes de Remouchamps. "On parle d'une température qui a une légère variation en fonction des saisons qui peut aller de 10 à 13°C."

  • Grottes de Remouchamps (Aywaille)
  • Grottes de Han (Han-sur-Lesse)
  • Grottes de Neptune (Couvin)
  • Grotte de l'Abîme (Comblain-au-Pont)
  • Grotte de Hotton
  • Grotte La Merveilleuse (Dinant)
  • Grotte de la Lorette (Rochefort)
  • Mine de Schieferstollen (Recht)
  • Grotte de Spy
  • Grotte de Floreffe
  • Grotte Scladina (Andenne)
  • Grottes de Folx-les-Caves (Orp-Jauche)
  • Grotte de Goyet (Flémalle)
  • Minières néolithiques de Silex Spiennes (Mons)

Les fontaines et étangs

Enfin, terminons sur la mauvaise nouvelle : il est interdit sauf exception des se baigner dans les fontaines, jets d'eau et étangs. C'est en particulier vrai pour Bruxelles, où la porte-parole de Bruxelles-Environnement, Pascale Hourman, nous rappelle les règles : "Il est interdit de se baigner dans les étangs et points d'eau bruxellois. Un règlement régional interdit aussi d'aller dans les fontaines. C'est avant tout une question sanitaire. Les fontaines fonctionnent la plupart du temps en circuit fermé. Ça veut dire que l'eau n'est pas renouvelée et puis au niveau des étangs la qualité des eaux varie fortement selon la météo. Par ailleurs, vu les fortes chaleurs, certains dont à Woluwe, sont touchés par des cyanobactéries. Ce sont des algues bleues. Ce n'est donc pas à conseiller. Par ailleurs, avec le Covid-19, les fontaines ludiques du parc Roi Baudouin et du parc Gaucheret par exemple ne fonctionnent pas pour éviter les attroupements."

Pour les Bruxellois, il faut signaler qu'une étude de faisabilité sera lancée avant la fin de l'année pour créer un lieu de baignade permanent aux étangs Mayfair à Anderlecht. Mais ça ne sera donc pas pour cette vague de chaleur qui débute.




 

Vos commentaires