Pacte pour un enseignement d'excellence: qu'est-ce qui pourrait changer dans la grille horaire?

  • Voici les futures grilles horaires du pacte d

  • Marie-Martine Schyns détaille son pacte d

  • La ministre de l

 

La ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (CDH) dévoile vendredi dans Le Soir et les titres Sudpresse la grille horaire telle que mise cette semaine sur la table du gouvernement. Elle privilégie l'apprentissage des langues, laisse une place appréciable à la formation historique et permet l'autonomie des écoles en matière de sciences humaines.

Le pacte pour un enseignement d'excellence se précise. La ministre de l'Éducation, Marie Martine Schyns, a dévoilé les grilles horaires. Les quotidiens Le Soir et Sud Presse en ont pris connaissance. 

Pour le secondaire, il y aura un tronc commun de trois ans avec dès la première secondaire, 4 heures pour une langue étrangère et 2 heures hebdomadaires de formation artistique. Pour les sciences humaines, les écoles auront une certaine liberté.


Un accompagnement personnalisé

Il y aura un référentiel commun aux quatre disciplines des sciences humaines (histoire, géographie, sciences économiques et sociales), mais les attendus relatifs à chacune de ces disciplines seront bien distincts. Les différents cours seront donnés par un ou plusieurs professeurs et les attendus de chaque discipline devront être présents - à dose variable - durant les trois ans.

Parmi les nouveautés, la mise en place d'un accompagnement personnalisé. Tous les élèves de première, deuxième et troisième secondaire auront droit à 2 heures d'accompagnement personnalisé par semaine sous forme de remédiation ou de renforcement.


Une seconde langue moderne dès la deuxième année de secondaire

Pour le primaire, l'apprentissage des langues étrangères est renforcé. Il y aura également davantage d'éducation physique.

En outre, l'accent sera mis sur les langues. Comme actuellement, il y aura un minimum de 4 h par semaine pour la langue principale. Mais la nouveauté réside dans le fait que l'apprentissage d'une seconde langue moderne débute dès la deuxième année de secondaire, à raison de 2 heures par semaine.


2 heures hebdomadaires de langues anciennes

Durant cette même année scolaire, le français passe de 6 h à 4 h de cours par semaine pour laisser place à 2 h de langues anciennes obligatoires pour tous. Il s'agirait a priori du latin. 

Enfin, l'autre point à soulever concerne l'autonomie des écoles. Les directeurs d'établissement auront par exemple le choix de répartir comme ils l'entendent les périodes de cours. Celles-ci pourront s'étendre soit sur 34 périodes de 45 minutes durant 33 semaines ou sur 32 périodes de 50 minutes durant 32 semaines. 

"Les plans de pilotage vont démarrer pour la première vague dans les écoles en septembre", affirme la ministre.

Vos commentaires