En ce moment
 
 

Pas fan de la tente? Le glamping wallon a la cote (vidéo)

Le camping wallon attire toujours nos voisins. Un campeur sur 2 qui vient passer ses vacances en Wallonie est Néerlandais.  Pas mal de Belges profitent aussi du pays, sous tente...  Et le secteur propose de plus en plus d'infrastructures haut de gamme, parfois même du glamping, alliance du camping et du glamour.

Ce groupe d’amis est arrivé hier. Venu de Chimay, il s’installe pour une semaine dans ce camping d’Oteppe. "C’est la facilité, le plein air, la convivialité avec les voisins. Hier, on a fait une partie de boule", explique un vacancier au micro de Samuel Ledoux et Marc Evrard. "Le plus fatiguant, c’est les deux premières heures au camping, le montage de la tente et le démontage aussi, les deux dernières heures, là, ce ne sont pas des vacances", s’amuse un autre.

Ces dernières années, un nouveau type de logement prend une place de plus en plus importante en Wallonie, le camping haut de gamme. "C’est vraiment la nouvelle tendance sur le marché. Les gens à la place de tirer une caravane derrière eux pour aller au camping, ils louent une semaine un mobil-home de luxe et ils ont tout le confort", confirme Ludo Materns, le directeur du camping L’hirondelle.


"C'est presque l'apéro"

49 % des campeurs en Wallonie sont Hollandais, les Belges ne représentent que 38 %. La fin de matinée arrive, alors les campeurs sortent la table, les chaises et ils attaquent… "C’est presque l’apéro mais c’est pas encore l’apéro. Le pastis n’est pas encore sorti, les chips non plus, c’est le pré-apéro", commente un touriste belge.

Pour attirer une nouvelle clientèle, il faut se moderniser mais surtout offrir de nouvelles infrastructures. Cette tour a coûté plus de 600.000 euros. "Les campings se modernisent très fort et il faut faire tout le temps des investissements. Comme nous, on a fait cette nouvelle tour cet hiver", se félicite Ludo Materns, le directeur du camping L’hirondelle.

Ce camping est l’un des plus grands de Wallonie, il peut accueillir jusqu’à 4.000 personnes. 

Vos commentaires