En ce moment
 
 

Vaccination pour les 18-65 ans avec un problème de santé: voici comment vont se dérouler les inscriptions

 
 

Lors de la conférence de presse de ce mardi 30 mars, la "madame vaccin" Sabine Stordeur a annoncé qu’à ce jour, 1 million 300 mille personnes ont bénéficié de la première dose du vaccin, ce qui représente plus de 13% de la population adulte belge.

Lorsque les plus de 65 ans auront été vaccinés, la phase suivante sera consacrée aux personnes de 18 à 65 ans à risque, c'est-à-dire avec un problème de santé chronique, on parle de comorbidité. Le diabète, le cancer, les maladies cardiaque et pulmonaires, sont des exemples de ces pathologies. 

Les personnes concernées par cette phase sont inscrites dans une liste complétée au fur et à mesure par les médecins des patients. Cette liste est présente sur les sites des mutualités et le site info-coronavirus.be.

Une liste reprenant le nom des personnes touchées est présente sur le site des mutualités mais également sur le site info-cornoavirus.be à la rubrique vaccination.

Comment cette liste est-elle constituée ?

Dès la fin de cette semaine, sur base des médicaments consommés, les mutualités auront établi la liste de leurs affiliés qui, selon les critères scientifiques défini par le conseil supérieur de la santé, pourront bénéficier d’une vaccination prioritaire.

A partir de ce vendredi 2 avril, les médecins généralistes pourront y intégrer leurs patients à risque. Ils complèteront donc cette liste progressivement.

Parallèlement, des médecins spécialistes pourront également ajouter certaine personne atteinte de maladies rare.

La vie privée est-elle respectée ? Oui. La seule information contenue dans cette base de données est le nom des personnes représentants un risque accru. Elle ne contient donc aucune information sur la nature de ce risque ou sur la comorbidité en question.

Les personnes considérées à risque selon les critères scientifiques utilisée figureront sur cette liste. Ces personnes n’auront donc aucune démarche à faire pour y figurer et recevront automatiquement une invitation dans les prochaines semaines pour se rendre dans un centre de vaccination. Pour vérifier si votre nom apparait sur la liste, il n’est pas nécessaire d’appeler votre médecin.

A partir du 8 avril, vous pourrez vérifier que vous êtes sur la liste en consultant le site www.myhealthviewer.be. A partir de cette date, vous pourrez également vous rendre sur le site de votre mutualité pour obtenir des informations générales.

Ni votre mutualité, ni votre pharmacien ne pourront vous inscrire sur la liste de vaccination. Seul votre médecin est en mesure de le faire. Il ajoutera au fur et à mesure les patients à risque.

Si à la date du 8 avril, vous ne figurez pas sur la liste, consultez régulièrement le site www.myhealthviewer.be. Si vous êtes un patient à risque mais que vous n’apparaissez pas sur la liste, consultez votre médecin généraliste. Si vous n'avez pas de médecin généraliste de référence, consultez un médecin généraliste.




 

Vos commentaires