En ce moment
 
 

Plusieurs écoles placées en quarantaine dans la province d'Anvers

 
 

(Belga) Selon les derniers chiffres disponibles, seize écoles sont actuellement placées partiellement ou entièrement en quarantaine dans la province d'Anvers, a déclaré jeudi la gouverneure, Cathy Berx, lors du conseil provincial. Le nombre de contaminations augmente dans la province d'Anvers, tout comme dans les autres provinces flamandes, même si la pression sur les hôpitaux y diminue "très légèrement".

La gouverneure a exprimé son inquiétude concernant l'étude du virologue Emmanuel André, qui estime que le variant britannique deviendra dominant en février et qu'il se reproduira avec un taux de 1,76. "Cela signifie à nouveau une croissance exponentielle de la courbe", estime Mme Berx. La gouverneure soutient les initiatives visant à effectuer des tests à grande échelle pour identifier le plus rapidement possible les contaminations et les variants du virus et pouvoir prendre les mesures nécessaires afin de les contenir. "Cela implique à la fois des tests dans des quartiers spécifiques que dans les écoles", selon elle. Le nombre de foyers de contamination dans les maisons de repos à Anvers diminue, malgré qu'il y en ait encore quelques-uns, comme dans la commune Kapellen. On observe aussi la plupart des contaminations chez les jeunes, même si selon la gouverneure cela s'explique par la fait qu'ils sont désormais davantage testés. Les plus hauts taux d'incidence à l'intérieur de la province d'Anvers sont enregistrés dans les régions Voorkempen et Noorderkempen. Le top cinq des villes qui comptent le plus grand nombre d'infections pour 100.000 habitants sont Hoogstraten, Duffel, Dessel, Rijkevorsel et Malle. Généralement, cela s'explique par des foyers locaux dans des écoles ou des maisons de repos. (Belga)




 

Vos commentaires